Terre, cailloux et plantes d’Armorique | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Mercredi 17 Janvier 2018 | sem. 03 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Actualités locales

Terre, cailloux et plantes d’Armorique

Publié le 08 janvier 2018 par admin

Au programme de ce LEM, des nouvelles de la terre, dessous et dessus : les géosciences et leurs applications avec l’Institut européen de la mer, le point avec le Parc naturel régional d’Armorique sur le projet de label Géoparc de l’Unesco et sur la lutte contre les plantes invasives dangereuses pour la santé humaine.

Géosciences : passion et applications

Les géosciences regroupent les sciences liées à l’étude du sol et à la géologie. L’institut universitaire européen de la mer (IUEM) de Plouzané y consacre un laboratoire, orienté vers l’étude des fonds océaniques. Ruth Firenze, thésarde, et Quentin Fèvre étudiant en master 2 nous font partager leur passion pour ces disciplines qui font réellement voyager.

Le futur label Géoparc d’Armorique

Le parc naturel régional d’Armorique (PNRA) porte le projet d’obtention du label Unesco de Géoparc qui valorise l’intérêt géologique d’un territoire par toutes sortes d’actions. Il s’agit à la fois de développement local et de préservation de l’environnement et du patrimoine local. La mission consiste d’abord à identifier les lieux d’intérêt géologique (géosites) du territoire et le périmètre du futur Géoparc. Ensuite, des actions inviteront le grand public à s’investir aussi dans le projet et à inventer des outils de valorisation : balades, menus, jeux, oeuvres d’art inspirés par la géologie. Le festival du centre de la terre à la maison des minéraux de Crozon aura lieu de nouveau en 2018.

Attention, plantes dangereuses !

En partenariat avec la Fredon Bretagne (Fédération de lutte contre les organismes nuisibles pour les plantes), le parc organise un réseau de surveillance de quatre plantes invasives dangereuses pour la santé humaine. L’ambroisie à feuilles d’armoise entraîne de graves allergies, la berce du Caucase provoque des brûlures, le datura stramoine et le Raisin d’Amérique sont toxiques. Le réseau d’observateurs et d’acteurs (auquel tout le monde peut participer) signalera la présence et l’éventuelle progression de ces plantes. Il s’agit d’informer sur les dangers et d’organiser des chantiers de lutte.

Si la végétation du PNRA vous intéresse, consultez la carte très détaillée réalisée par le Conservatoire botanique national de Brest à l’échelle du 1/25 000. Elle offre une vision globale de l’occupation de l’espace par la végétation et ses différents types.

 

 

Tags: , , , , , , , , , , ,


Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91