Des Polars et Des Notes | Radio Evasion // sur le 100.4 FM Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 Mardi 21 Février 2017 | sem. 08 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Des Polars et des Notes, spécial Thriller Des Polars et Des Notes

Tout au long de l’année, Patrick vous parlera pendant une heure de romans noirs, polars et thrillers, récents ou non, qui seront illustrés par de la musique tirée de ces bouquins.

Des Polars et des Notes, spécial Thriller

Publié le 10 février 2017 par admin

Spécial Thriller !

Février, c’est le mois frisquet du frisson et des genoux qui castagnettent de froid. Mais il est tout à fait possible de trembler douillettement sous la couette, ou de frissonner devant la cheminée, grâce à ces romans tout exprès fait pour, les THRILLERS.

L’ingrédient de base, c’est évidemment le psychopathe, le tueur dégénéré et génial qui fait enrager le ou la flic de choc qui est à ses basques. Il tue méthodiquement, avec application, même si ça éclabousse un peu, y a comme une idée d’ordre. L’archétype, c’est Hannibal Lecter, le cannibale créé par Thomas Harris. Le genre a été exploité jusqu’à plus soif et, depuis quelques temps, le thriller se fait plus psychologique, moins saignant ou avec des variantes plus subtiles. C’est ce que nous allons voir avec nos invités tout au long de cette émission.

Des interviews exclusives, rien que pour vos oreilles et, comme d’habitude, de la musique extraite des thrillers…

AU SOMMAIRE :

Les livres

Leon – Mons Kallentoft et Markus Lutteman : Une vidéo envoyée à la police montre un jeune garçon terrorisé, enfermé dans une cage. Le kidnappeur apparaît en arrière-plan, couvert d’une peau de lion, sous une horloge qui marque inexorablement le compte à rebours avant la mise à mort. En voyant ce film en streaming, l »inspecteur Zack Herry comprend qu’il n’y a pas une minute à perdre s’il veut éviter à l’enfant de connaître le même sort qu’une première victime, retrouvée crucifiée au sommet d’une cheminée d’usine désaffectée. Mais Zack est en train de tout perdre : son combat contre la toxicomanie, et la confiance de sa collègue et amie Deniz…

Horrora Borealis – Nicolas Feuz – The Book Edition : C’est la fête à Neuchâtel en Suisse. Le festival Festi’Neuch bat son plein et les groupes se succèdent sur scène. Dans le déferlement de décibels, personne ne prête attention à deux hommes qui s’affrontent ni aux coups de feu qui claquent. Sauf quand le chanteur du rap s’effondre, une belle en pleine tête. Walker, le tireur, prend un otage et se réfugie en backstage. La police suisse dépêche une équipe de ses meilleurs éléments pour tenter d’éviter un carnage. Une négociation s’engage mais Walker ne veut parler qu’au commissaire Marc Boileau. Pourtant celui-ci n’a pas la tête à cela, il attend anxieusement des nouvelles de l’hôpital où son épouse subit une très délicate opération potentiellement fatale.

Albuquerque – Dominque Forma : Décembre 2001, Albuquerque, Nouveau Mexique, Jamie Asheton est gardien de parking. Voici l’instant qu’il redoutait depuis un après-midi poisseux de septembre 1990, lorsqu’ils avaient, sa femme Jackie et lui, déserté leur appartement de Manhattan. Après avoir balancé un parrain de la mafia new yorkaise, Jamie a en effet tout lâché, gommé sa réalité et son passé pour une nouvelle identité : les hommes du programme de protection fédérale des témoins (WITSEC) lui ont garanti une vie grise et pesante. Ils n’ont pas menti, mais ils ont oublié de mentionner cette peur sourde qui ne l’a pas quitté pendant onze ans, et voilà que cette décennie inexistante s’apprête à voler en éclats…

LES INTERVIEWS :

– Virginie Jouannet pour CAVALE paru chez XO Éditions. Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé. À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang. Avant cela, rien. Jeanne doit retrouver la mémoire. Vite. Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit. Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

– Fabio M. Mitchelli qui nous entraîne dans UNE FORÊT OBSCURE, un thriller paru chez Robert Laffont dans la collection La Bête Noire. Tout commence par un fait divers effroyable dont tout le monde se souvient : l’assassinat d’un jeune Chinois par Luka, son amant, et la vidéo des tortures infligées, ante et post mortem, et du meurtre qu’il a diffusé sur le net. Les flics de Montréal sont sur les dents et ils sentent qu’il faut mettre sur cette affaire un flic hors du commun, pas aussi dingue que le tueur mais bien borderline, ce sera Louise Beaulieu. À des milliers de kilomètres de là, en Alaska, au pays du soleil de minuit – nous sommes en mai -, deux jeunes filles sont découvertes à la lisière d’une forêt. Elles sont en état de choc et ne peuvent témoigner des sévices qu’elles semblent avoir vécues. Là encore, la situation nécessite le doigté d’une flic exceptionnelle, ce sera Carrie Callan.

– Laurent Loison nous fait jouer avec CHARADE publié par les éditions Nouvelles Plumes. Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, le visage encore marqué par la douleur de la torture qu’elle a subie. Dans une enveloppe abandonnée sur l’atroce scène de crime, une simple phrase : « les premiers seront les derniers ». Bientôt ce sont d’autres victimes, d’autres messages… Et un mystère qui reste entier. Pour arrêter ce jeu sordide, le 36 quai des Orfèvres a missionné le commissaire Florent Bargamont. Le brillant mais glacial enquêteur fait équipe pour la première fois avec une jeune et enthousiaste criminologue, Emmanuelle de Quézac. Malgré les rivalités qui font rage au sein du 36, le duo d’enquêteurs se lance à corps perdu à la poursuite de ce tueur en série aussi terrifiant qu’inhumain.

La ZIK

– Michael Jackson : Thriller
– Franck Zappa : Dirty Love
– Rammstein : Feuer Frei !
– Big Fox : Boring Ones
– The Stooges : 1969
– Lenny Kravitz : I Belong To You

Comment et où ça s’écoute ?

En frissonnant, bien sûr ! Au choix sur les ondes de Radio Évasion, notre partenaire, ou en podcast en cliquant ICI

Bonne écoute, à très bientôt pour de nouveaux horizons noirs…

Des Polars et des Notes #30

Publié le 26 janvier 2017 par admin

C’est la crise…

Mais c’est aussi la première émission de l’année, donc l’occasion pour toute l’équipe de Des Polars et des Notes de vous présenter ses meilleurs vœux pour cette année 2017 !
Nous vous souhaitons des tas de bonnes lectures, de belles intrigues et des frissons délicieux !

Lire la suite…

Des polars et des notes #29

Publié le 15 décembre 2016 par admin

Des Polars et des Notes #29

Hors limites…

Refuge, réfugiés, frontières, go fast, trafics, passages clandestins ou en force, pas un jour sans que l’actu parle de ces sujets, bien utiles à certains politiciens en manque de programme original, un idéal aiguiseur de peur. Les polars sont toujours en-dehors des limites, prêts à tout franchir parce que c’est leur nature même, ils mettent, grâce à leurs personnages, de l’humanité là où on en parle si peu ou de manière trop globale et de la réalité sur nos fantasmes.

Lire la suite…

Des polars et des notes #28

Publié le 22 novembre 2016 par admin

Des Polars et des Notes #28

Affaires de familles…

Comme pour la vengeance abordée le mois dernier, les affaires de famille occupent une grande place dans la littérature noire. C’est bien connu, la plupart des meurtriers sont des proches de la victime. Les rancoeurs familiales traversent les années, voire les générations, sans parler des sempiternelles histoires d’héritages, d’enfants illégitimes, d’adultères tragiques et autres joyeusetés qui fleurissent à longueur de chapitre dans nos polars et thrillers.

Thème universel, il nous permettra dans cette émission de voyager de Nancy aux États-Unis, de Chine en Russie. Encore n’est-ce là qu’un modeste échantillon de toutes les déclinaisons possibles. Largement de quoi vous faire une idée tout de même des sombres complots et sordides scénarios se déroulant dans les chaumières et des idées tordues se cachant derrière les sourires forcés des repas familiaux…

Comme à l’accoutumée, la musique extraite des romans nous accompagnera au cours de ce périple, du blues, du rock, du jazz, de metal, il y en a pour tous les goûts.

Bonne écoute !

AU SOMMAIRE CE MOIS-CI :

LIVRES ET INTERVIEWS

L’homme qui fouettait les enfants – Ernest J. Gaines – Liana Levi : Brady Sims vient d’abattre son fils en plein tribunal. Juste après la sentence qui condamnait celui-ci à la chaise électrique pour braquage et meurtre. Il lui a juste collé une balle dans le corps et a menacé les adjoints du shérif présents : ils doivent dire à celui-ci que Brady a besoin de deux heures avant d’être arrêté. Rien d’autre, pas d’explication quant à l’emploi de ce délai, et il est parti.

Interview « coup de coeur » : Xavier-Marie Bonnot pour La Vallée des Ombres, paru chez Belfond. Après vingt ans d’absence, René Vasseur revient dans la vallée perdue qui l’a vu naître, il est là pour assister son père, Roger, ancien responsable de la CGT locale, défenseur acharné des travailleurs de l’aciérie, unique pourvoyeuse d’emploi du coin. Tyran domestique, négociateur obstiné et talentueux, le vieux n’est plus que l’ombre de lui-même, bouffé jusqu’à l’os par un cancer. René n’est plus le garçon craintif et un peu lâche qui a quitté les lieux, il a vécu l’enfer et en est miraculeusement sorti, enfin presque…

Le Roman de Dance Flore : même pas un roman d’ailleurs ce mois-ci mais une bande dessinée, un superbe récit graphique, Winter Road de Jeff Lemire édité par Futuropolis. Derek, c’est un paumé. Un loser. Un ex. Il picole dur, il a le coup de poing facile, la tête dure et le verbe rare. Il travaille dans le resto où travaillait sa mère. Il est seul, d’une solitude infinie peuplée de déceptions, de blessures d’enfance, de cauchemars…

Le Livre du Mois : interview de Sophie Loubière qui vient de publier White Coffee chez Fleuve Éditions. Deux livres en un : une enquête assez classique aux États-Unis, une affaire de famille dramatique en France, à Nancy plus précisément. La suite de Black Coffee, le trio femme – amant -mari revisité avec talent dans un thriller captivant, plein de suspense et de rebondissements.

Hong Kong Noir – Chan Ho-kei – éditions Denoël : Hong Kong Noir, c’est six polars pour le prix d’un. Six enquêtes pointues, malignes, imprégnées de l’atmosphère unique de Hong Kong et de ses différents visages façonnés par l’histoire. Une chronologie inverse, la première affaire se passe en 2013, la dernière en 1967, un fil rouge, un flic hors du commun, l’inspecteur Kwan Chun-dok, une légende de la police locale surnommée « le Divin Détective ».

Le coin des éditeurs : Sophie de la Marlière est l’invitée de ce mois et nous présente Mirobole Éditions, la jeune maison bordelaise qui nous fait découvrir de la littérature noire venue des pays de l’est, l’excellente Yana Vagner, Vongozero, Le Lac, ou encore Jaroslaw Rudis, Avenue Nationale. Des textes de qualité pour deux collection, Horizons Noirs et Horizons Pourpres.

LA ZIK :

À mettre en fond sonore au cours de vos lectures, la musique des romans présentés, un peu tous styles et tous genres, l’univers du noir.

John Lee Hooker : Hobo Blues
The Clash : Rock The Casbah
Nick Cave and the Bad Seeds : Up Jumped the Devil
Peggy Lee : Black Coffee
Twins : Thanks for losing love
Rammstein : Sonne

Comment ça s’écoute Des Polars et des Notes ?

Sans lâcher votre famille de l’oeil, on ne sait jamais, la fiction est tellement proche de la réalité parfois qu’il vaut mieux être prudent.
Vous pouvez désormais joindre Des Polars et des Notes via : dpn@radioevasion.net

Des polars et des notes #27

Publié le 25 octobre 2016 par admin

Des Polars et des Notes #27

Vengeances à toutes les sauces…

Ce doit être dans l’air du temps : les polars et thrillers ayant pour thème la vengeance sous toutes ses formes fleurissent cet automne. Normal, me direz-vous, c’est un des sujets fondateurs du roman policier, un des mobiles le plus souvent utilisés par les criminels pour justifier leurs actes, voire par les innocents pour se mettre à ne plus l’être. Les auteurs trouvent pourtant le biais pour aborder le cliché différemment, y mettre leur patte et nous surprendre encore et toujours. Vengeance aveugle, bornée ou hésitante, contre l’objet de sa haine, le ou la responsable de son malheur ou envers la société, toujours un peu coupable. Mille formes, mille manières d’exercer son courroux… Nous allons voir tout cela dans ce numéro de Des Polars et des Notes.

Lire la suite…

Des polars et des notes #26

Publié le 20 septembre 2016 par admin

Des Polars et des Notes #26

Manipulations en tous genres…

Yes, c’est la rentrée ! Littéraire, surtout. Les autres, celles du taf, de l’école ou d’une autre année de galère, on va éviter d’en parler, c’est déjà assez pénible à vivre. Nous allons nous intéresser aux manipulations de toutes sortes, un autre thème récurrent de la littérature noire qui a fourni déjà par le passé de belles histoires mais qui n’aura sans doute jamais fini d’en ajouter d’autres, tout aussi passionnantes.

Manipulation par la peur, la chimie du cerveau, l’emprisonnement, la violence, il y a mille façons, pour le manipulateur de ruser, ou d’user de moyens de pression, afin d’obtenir ce qu’il souhaite du manipulé. L’injection massive de peur dans une société pour la contrôler, les tentatives de la CIA de maîtriser les pensées, de la gestapo d’avoir des taupes à la préfecture de police, cette rentrée littéraire fourmille d’exemple que nous allons découvrir ensemble.

Les romans les plus noirs et la musique puisée directement dedans, c’est Des Polars et des Notes !

Bonne écoute !

AU SOMMAIRE CE MOIS-CI :

LIVRES ET INTERVIEWS

L’Installation de la Peur – Rui Zink – Agullo Fiction : deux agents du gouvernement pénètrent chez une femme pour installer la peur chez elle. C’est une décision de l’état, chaque citoyen doit avoir peur pour garantir la stabilité de la société. Craindre le loup, la frilosité des marchés financiers, le chômage, la crise, la guerre, la maladie, l’étranger, peu importe, chacun doit être effrayé par quelque chose. C’est le but de cette installation… Un roman très très noir, un des aspects de notre monde, assurément.

Interview « coup de coeur » : Nicolas Beuglet pour le formidable thriller Le Cri, publié par XO Éditions. Un patient qui meurt dans d’étranges conditions au sein d’un hôpital psychiatrique à Oslo. L’inspectrice Sarah Geringën sent que cette affaire va être particulièrement retorse. Nul ne connaît ce malade qui n’a pour tout signe distinctif que le nombre 488 gravé sur le front et des milliers de dessins sur les murs de sa chambre… Un thriller époustouflant, basé sur un fait réel, qui entraine le lecteur tout autour de la planète.

Le Livre du Mois : interview de Romain Slocombe pour son extraordinaire roman noir, L’Affaire Léon Sadorski paru aux éditions Robert Laffont dans la collection La Bête Noire. Paris, avril 1942, l’inspecteur principal adjoint des renseignements généraux Léon Sadorski envoie un maximum de Juifs à Drancy. Bon flic, antisémite, anticommuniste, patriote, il mène son combat pour redresser la France, sans dédaigner quelques entorses au règlement si cela pout lui rapporter quelques billets… Un roman exceptionnel tant par l’écriture que par son actualité, sur la liste des possibles prix Goncourt 2016.

La Rage – Zygmunt Miloszewski – Fleuve éditions : un squelette trop complet, trop récent pour être aussi propre, voilà de quoi déconcerter le procureur Teodore Szacki qui officie désormais dans la petite ville de Olsztyn, en Pologne. Ces restes étranges le déboussolent tellement qu’il ne prête pas l’oreille à la plainte d’une pauvre femme. Celle-ci est venue lui faire part de son inquiétude vis-à-vis de l’attitude potentiellement violente de son mari, Szacki perturbé par son affaire et par sa vie personnelle ne va pas donner suite et va le payer très très cher…

Le coin des festivals : Jean-Christophe Tixier, responsable du festival Un Aller-Retour Dans Le Noir dont la huitième édition se déroulera à Pau du 29 septembre au 2 octobre, sous le parrainage de Victor del Arbol. 26 auteurs invités, français et étrangers, et de beaux échanges avec le public organisés dans le funiculaire palois. Une passionnante manifestation dédiée à la littérature noire et policière.
Comme un bonheur n’arrive jamais seul, l’entrée est gratuite, encore une excellente raison de faire Un Aller-Retour Dans Le Noir. Parmi les invités, Carlos Zanon pour son formidable roman noir, J’ai été Johnny Thunders (Asphalte Éditions) d’où est extrait le titre Blame It On Mom.

LA ZIK :

La seule émission littéraire de l’univers à passer de Fear Factory à Rina Ketty, de Jacques Pills au Doors ! La musique reflète la diversité de la littérature noire, son implication dans toutes les périodes de notre histoire et tout le registre de la culture musicale

Fear Factory : Soul Hacker
The Doors : Waiting For The Sun
Rina Ketty : J’Attendrai
Jacques Pills : Chaque Chose À Sa Place
Tracy Chapman : Baby Can I Hold You
Johnny Thunders : Blame It On Mom

Comment ça s’écoute Des Polars et des Notes ?

En se tenant au courant de ce qu’il se passe dans le monde, les auteurs de littérature noire donnent leur vision, il est bon d’avoir la vôtre avant de les lire…

Des polars et des notes au Salon du Chien Jaune à Concarneau !

Publié le 10 août 2016 par admin

Spéciale LE CHIEN JAUNE

Des Polars et des Flics au Chien Jaune…

Que faire pour occuper les enfants pendant les vacances ? Je sais que vous êtes nombreux à vous poser cette question, j’ai connu le même problème cet été avec Phô-Ton, qui n’est pas, il faut le dire, toujours facile à gérer entre deux enregistrements de Polar Chaos. Tant qu’à l’amuser, autant joindre l’utile à l’agréable, c’est pourquoi nous sommes partis en vadrouille à Concarneau (29) où se déroulait le 22ème Salon du polar, Le Chien Jaune.

Vingt-deux, évidemment, ça évoque les flics. C’est donc le thème choisi pour cette édition concoctée par Marie-Joëlle Letourneur et son association. Afin de rester dans le ton, nous nous y rendons le 22 juillet, mais pas à 22 heures, nous sommes un peu rebelles… Beaucoup des auteurs invités sont donc soit toujours policiers, soit d’anciens des services passés du côté obscure de l’écriture, joignant leur connaissance du terrain au talent de narrateur. Aujourd’hui c’est une peu plus Des Polars et des Flics que Des Polars et des Notes

Le chapiteau du salon est installé face à la ville close, sur le port et sous le soleil. Nous arrivons en même temps qu’une partie des auteurs amenés dans d’anciennes voitures évoquant les courses poursuites des polars de jadis, Traction, DS, Mercedes…

Des écrivains partout, plein de bouquins, des visiteurs connaisseurs, tout ce qu’il faut pour être heureux. Surtout avec le fantastique accueil de l’équipe organisatrice que je tiens à remercier très chaleureusement. Aller réaliser un Des Polars et des Notes au Chien Jaune, c’est un bonheur !

Désolé pour les errements radiophoniques de Phô-Ton, il débute, je compte sur votre indulgence 😉

Bonne écoute, bonnes vacances, à très vite !

AU SOMMAIRE de cette SPÉCIALE:

Des interviews comme s’il en pleuvait, avec

Marie-Joëlle Letourneur : présidente de l’association Le Chien Jaune organisatrice de l’événement, elle nous présente le festival et ses buts, sa vision du polar, de la littérature noire et va vous donner envie, à vous aussi, de vous déplacer l’année prochaine vers Concarneau.

Pierre Pouchairet : Il a été commandant de la police nationale puis chef d’un groupe luttant contre le trafic de stupéfiants à Nice, Grenoble ou Versailles… Il fût également à plusieurs reprises en poste dans des ambassades, a représenté la police française au Liban, en Turquie, a été attaché de sécurité intérieure à Kaboul puis au Kazakhstan… Une pointure donc dans son métier et un auteur de très grands polars : Une terre pas si sainte, La Filière Afghane ou À l’ombre des patriarches, tous publiés chez Jigal Polar.

Olivier Norek : Lieutenant de police à la section enquêtes et recherches du SDPJ93 depuis 17 ans, auteur de trois romans, Code 93, Territoires et Surtensions tous édités chez Michel Lafon. Chacun, très politiquement incorrect, présentent une des facettes que les pouvoirs publics tentent par tous les moyens de dissimuler : traficotage de statistiques, proximité des élus et des voyous dans les cités, manque de moyens criant dans les prisons ou pour la justice. Une interview qui décape…

Armelle Carbonel : alias la Nécromancière… Elle écrit depuis l’âge de huit ans. Primée à de nombreuses reprises dès l’adolescence sous le pseudonyme de Rebecca Arque (Art et Lettre de France). publie Criminal Loft par le biais de l’auto-édition en 2011 et devient membre du Collectif de la Plume Noire.
Criminal Loft qui sera publié par les éditions Fleur Sauvage dans une version retravaillée, préfacé par Laurent Scalèse. Un jeu de mort qui décoiffe encore plus que Pokémon Go…

LA ZIK :

Du cool et du bon, un peu de rythme pour finir parce que Phô-Ton m’a dit que vous dormiez sur la plage…

– Dub Steam : musique spécialement composée pour le festival
– Hound Dog Taylor & The Houserockers : Ain’t Got Nobody
– Aziza Mustafa Zadeh : Lachin (choix de Pierre Pouchairet)
– Idir : A Vava Inouva (choix d’Olivier Norek)
– Whale : Cop Everywhere

Comment ça s’écoute Des Polars et des Notes ?

En oubliant que la rentrée approche, surtout, et en notant d’ores et déjà l’adresse du site du Chien Jaune, histoire de ne pas rater la prochaine édition afin de marcher, vous aussi, sur les traces de Georges Simenon dans la ville close de Concarneau…


à très vite pour de nouvelles découvertes littéraires et noires !

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91