L’association Eau et rivières de Bretagne lance un label “refuge grenouilles” pour encourager la création de points d’eau favorables aux amphibiens. Anouck Bonjean, animatrice environnement, nous explique la démarche, et Michel Philippe de l’association Hanvec 21 partage son expérience : il a créé une mare dans son jardin.

 

 

Les amphibiens sont ces animaux qui se reproduisent dans l’eau sans y vivre pour autant ; ils occupent des tas de bois ou de pierre, des arbres creux … mais ils ont besoin des mares et autres points d’eau pour pondre leurs oeufs. C’est en milieu aquatique que les jeunes deviendront adultes. Grenouilles, crapauds, tritons et salamandres sont les grandes familles d’amphibiens (le mot batracien n’est plus usité).

Un label Refuge grenouilles

Les points d’eau douce sont pour la plupart artificiels. Autrefois, les hommes créaient et entretenaient beaucoup de mares pour l’élevage : le bétail venait y boire. Les fontaines des chapelles étaient aussi entretenues du fait de la pratique religieuse. Mais tous ces usages se perdent et avec eux les milieux dont ont besoin les amphibiens pour la ponte. Plus de 40% des amphibiens sont menacés de disparition sur la planète.
Pour les protéger, l’association Eau et rivières de Bretagne lance une labellisation “refuge grenouilles” des mares, qu’elles soient chez des particuliers ou pourquoi pas dans des écoles. Une charte est disponible mais aussi un appui technique voire des réunions d’information.

Vous aussi rejoignez la communauté Refuge grenouilles sur Facebook !

Quelques réunions pour en savoir plus sur le label

  • Samedi 30 Septembre 2017 à Brest, de 10h00 à 12h00 au jardin 52 rue Matthieu Donnard, durant une rencontre des habitants jardiniers autour de la mare dans un jardin potager
  • Samedi 7 octobre 2017 à Quimper, de 13h30 à 14h30 à la MPT du Moulin Vert
  • Mercredi 11 octobre 2017 à Cléder, de 17h00 à 18h30, avec l’association Environnement et Patrimoine

À venir : Douarnenez avec l’association Baie de Douarnenez environnement. Fouesnant avec l’association Sauvegarde Pays Fouesnantais. Audierne / Plouhinec avec l’association Demel.


Journées nationales de la spéléologie les 7 et 8 octobre 2017

Également dans notre LEM du jour, une interview d’Anthony Escamez, vice-président du GASPAR le seul club de géologie du Finistère qui propose des portes ouvertes les 7 et 8 octobre 2017. Ou plutôt une “grotte ouverte” puisqu’il s’agit de s’initier à cette pratique en explorant la faille marine de la pointe de Brezellec, en Cap Sizun, avec les membres du club.

Inscriptions indispensables via le site du comité départemental de spéléologie.