Photo Jean-François Pan-Saulneret

En ouverture du 4e festival des libertés et des droits de l’Homme en presqu’île de Crozon, une émission spéciale pour présenter ce festival de cinéma du 3 au 16 février 2018 à Crozon et Camaret, et pour évoquer la thématique du premier film : les migrants.

 

En présence de Claire Duval-Olivaud de la ligue des droits de l’Homme Crozon, de David Torondel de la LDH Quimper.

Seules deux familles sont aujourd’hui accueillies en presqu’île, avec le soutien de la commune de Lanvéoc et des associations comme le Secours populaire, le Secours catholique et les Restaus du cœur. Car la première préoccupation des réfugiés, qui arrivent totalement démunis, est de se nourrir, se vêtir et se loger.

Ensuite, d’autres associations interviennent pour une aide administrative et juridique – comme la Ligue des droits de l’Homme – ou pour des cours de français…tout le monde peut aider avec ses compétences.

Le film présenté en ouverture du festival « Un paese di Calabria » de Shu Aiello et Catherine Catella est un documentaire sur un petit village de Calabre dont les 800 habitants ont accueilli à bras ouverts 200 réfugiés qui ont fait renaître ce village qui s’étiolait.

Le festival continue jusqu’au 16 février 2018 au Rex de Crozon et au Rocamadour de Camaret avec 11 films (7 documentaires et 4 fictions) sur différentes thématiques en lien avec les droits de l’Homme : violence économique et inégalités, montée de l’extrême-droite en Europe, minorités oppressées…