Entreprendre au féminin Bretagne : bientôt dix ans ! | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Mardi 22 Mai 2018 | sem. 21 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Entreprendre au féminin Bretagne : bientôt dix ans ! Actualités locales

Entreprendre au féminin Bretagne : bientôt dix ans !

Publié le 12 février 2018 par admin

Juliette Mucchielli, coordinatrice régionale, Laurence Coïc, trésorière et Sandrine Codinach, présidente d’Entreprendre au féminin Bretagne.

 

Depuis bientôt dix ans, l’association accompagne chaque année 450 femmes qui souhaitent créer ou qui ont créé une entreprise. De la formation à l’émergence de projet jusqu’au réseau d’affaires, en passant par la valorisation de l’entrepreneuriat féminin dans la société, Entreprendre au féminin Bretagne est sur tous les terrains.

 

Dans l’univers de la création d’entreprise, la parité n’est pas encore atteinte en France. Pourtant, autant de femmes que d’hommes se lancent … mais au final 30% des créateurs d’entreprise sont des femmes car tous les projets n’aboutissent pas. Si le taux d’entrepreneuses progresse néanmoins, c’est grâce à des associations comme Entreprendre au féminin Bretagne (EAFB). Depuis 10 ans, dans le Finistère (où elle est née) mais aussi le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine, et les Côtes d’Armor, l’association accompagne chaque année plus de 400 porteuses de projet et entrepreneures.

Faire émerger les idées d’entreprises

Quand on a juste une idée d’activité, on peut approfondir sa réflexion en suivant la formation Emergence, qui dure dix jours (un jour par semaine). Ensuite, l’accompagnement à la création proprement dite (choix d’un statut, montage d’un dossier) est du ressort d’autres structures : chambres de commerce et d’industrie, coopératives d’activités et d’emploi, Boutiques de gestion, etc.

Les femmes choisissent en grande majorité pour commencer la micro entreprise, elles se dirigent de plus en plus vers des statuts « hybrides » mais en fonction de leurs activités et de leur situations personnelles, certaines choisissent également la SARL, la SASU ou encore la SCOP.

Encore des freins

Même si l’entrepreneuriat au féminin progresse, des difficultés perdurent : manque de confiance en soi, stéréotypes de genre dans certains milieux (notamment le numérique), articulation entre vie professionnelle et vie personnelle, encore difficile, surtout pour les femmes en situation de monoparentalité (84% des foyers monoparentaux ont à leur tête une femme et chez EAFB 40% des femmes accompagnées en émergence sont dans cette situation)…

S’appuyer sur un réseau bienveillant

Non seulement les membres d’EAFB ne jugent pas a priori les projets, mais la bienveillance est même le maître-mot de l’association. Les femmes qui dirigent déjà leur entreprise et participent au réseau en savent quelque chose. Les événements et rencontres régulières (ateliers, café-off, “speed business meeting…) permettent de découvrir d’autres expériences, d’échanger sur son quotidien, ses réussites et ses difficultés, mais aussi de faire des affaires.

Persistances et innovations

Les domaines dans lesquels les femmes entreprennent restent souvent « classiques ». Sur 87 typologies de métiers répertoriés à l’INSEE elles en investissent massivement une dizaine, souvent lié au « care » (service à la personne, esthétique, bien être). Les adhérentes d’EAFB créent leurs activités essentiellement dans le commerce et l’artisanat, le bien-être, le sport, l’esthétique et le conseil aux entreprises ou aux particuliers.
Cependant, l’association a vu émerger des belles innovations comme les monopalmes éco-conçues et ergonomiques Nerees, l’épicerie flottante des Glénan Kyss Cool ou la balise pour pêcheurs à pied BAB’So.

Entreprendre au féminin Finistère

Place aux Foires, 29590 Le Faou
Tél : 02.98.73.95.15.

Prochains rendez-vous de l’association

  • Conférence-atelier pour découvrir et expérimenter la méthode “Soufflez vos maux” (autohypnose et cohérence cardiaque), le jeudi 15 février 2018, de 10h à 12h, au Faou.
  • Café off – échanges et rencontres informelles – ouverts à toutes le jeudi 15 février 2018, à l’Effet Papillon à Quimper de 18h30 à 20h30.

 

Playlist de l’émission

Lee Fields & the Expressions, Special Night. Le 17 février à la Carène à Brest dans le cadre de la saison Penn ar jazz…

Juliette Armanet, Sous la pluie. A la carène à Brest le 3 mars 2018.

Tags: , , , , , ,


Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91