Aider les poissons migrateurs à parcourir l’Aulne | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Mardi 18 Décembre 2018 | sem. 51 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Aider les poissons migrateurs à parcourir l'Aulne Actualités locales

Aider les poissons migrateurs à parcourir l’Aulne

Publié le 15 février 2018 par admin

Saumons, aloses, anguilles, lamproies et truites sont les principales espèces de poissons migrateurs de l’Aulne. Photo Smatah.

Dans l’Aulne, les espèces de poissons migrateurs étaient très menacées, en particulier l’emblématique saumon. Une expérimentation d’ouverture des pertuis d’écluse deux fois par an permet désormais de faciliter leur migration pour la reproduction.

Cette émission est réalisée une fois par mois en partenariat avec l’association Eau et rivières de Bretagne qui a souhaité cette année faire découvrir les politiques publiques de l’eau et les actions concrètes qui s’y rattachent.

La particularité des poissons comme le saumon, la truite de mer, l’anguille, la lamproie ou l’alose c’est qu’ils doivent changer de milieu, passer de la mer à la rivière (ou l’inverse) pour assurer leur reproduction.

Des populations fragilisées…

Dans l’Aulne, le plus grand fleuve du Finistère, leur parcours est compliqué par la mise en canal et les 28 écluses qui rompent la continuité écologique … pas facile pour des poissons fragilisés par ailleurs (pollution, surpêche en mer) de franchir les obstacles artificiels, même quand il y a des passes à poisson. Résultat, les effectifs des saumons, aloses, anguilles, lamproies et truites avaient fortement chuté ces dernières années.

Mais les saumons reprennent du poil de la bête

Pour rétablir l’équilibre et aider ces espèces à recoloniser la rivière, l’Epaga (établissement public de gestion de l’Aulne et de l’Hyère) et le Smatah (Syndicat mixte d’aménagement touristique de l’Aulne et de l’Hyère) participent depuis 2014 à une expérimentation suivie par les scientifiques. Deux fois par an, les pertuis des écluses sont ouverts progressivement pour laisser passer les poissons migrateurs. Ces derniers sont ensuite comptés et mesurés, les jeunes sont recensés dans les frayères ; pour les saumons, l’expérience est pour l’instant concluante puisque la population a doublé !

Le recensement est assuré par le Smatah, en particulier depuis l’observatoire aquatique de Châteaulin dont vous pouvez suivre la webcam en direct.

Des indicateurs du milieu naturel

La présence des poissons migrateurs dans l’Aulne est très importante car ces poissons servent de nourriture à d’autres espèces comme la loutre ou le brochet. En outre, leur état de santé est un bon indicateur de la qualité de l’eau.
Enfin, les saumons en particulier font partie du patrimoine naturel de l’Aulne.

L’étrange lamproie. Photo Smatah

Playlist de l’émission

Bernard Lavilliers, Croisière méditerranée. Les 22 et 23 février 2018 au Quartz à Brest.

Amélie-les-crayons, Y a plus d’saison. En concert à l’Arthémuse de Briec le 17 février 2018.

 

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91