Au lycée des métiers du bâtiment et de l’écoconstruction de Pleyben, on sent déjà les effets de la reprise du secteur. Et 6 mois après la fin de leur passage au lycée, tous les élèves ont un emploi ou poursuivent leur formation.

 

Véronique Martin – Dubois, la proviseure du lycée nous détaille ses formations et sa pédagogie ; Ludovic Le Bihan élève en troisième prépa pro témoigne.

 

Le bâtiment et les travaux publics emploient 1,5 million de salariés en France. Selon la Banque de France, le secteur du bâtiment en Bretagne a vu son chiffre d’affaires augmenter de 6,2 % en 2017 et les travaux publics de 3,5 %. La proviseure du lycée des métiers constate aussi que ces secteurs offrent encore progression sociale et salariale à ceux qui s’y investissent.

Les formations de l’établissement vont de la troisième prépa pro au bac professionnel, en passant par les CAP, les mentions complémentaires, et même un BTS technico-commercial écoconstruction et développement durable en synergie avec le lycée Paul Sérusier de Carhaix. C’est une occasion de mutualiser le plateau technique énergies renouvelables de Pleyben.
230 élèves – majoritairement internes – suivent les cours du lycée de Pleyben, auxquels s’ajoutent 50 apprentis et les artisans ou les agents des collectivités territoriales qui suivent les formations professionnelles continues.

Adaptation aux évolutions des métiers

Le lycée dispense des formations dans quatre familles de métiers :

  • bois,
  • gros oeuvre,
  • énergétique,
  • carrelage.

Les métiers ont bien évolué, notamment sur le plan ergonomique : les techniques et les équipements permettent d’éviter de porter des charges lourdes. Les exigences esthétiques sont aussi plus grandes. Enfin, la coordination entre les corps de métier est devenue une priorité.

Des projets concrets réalisés localement

La pédagogie est d’ailleurs décloisonnée et très active, les élèves travaillent sur des projets communs et très concrets : participation au diagnostic énergétique de l’internat du lycée, aménagements extérieurs dans les collèges voisins, réalisation d’un village de combat pour l’école de gendarmerie de Ty Vougeret …
D’autres projets s’orientent davantage vers la citoyenneté (en lien avec l’écoconstruction) ou la solidarité et la mixité (en lien avec l’accessibilité handicap).

Les collégiens qui le souhaitent peuvent venir suivre une journée de mini-stage lycée. 

Les portes ouvertes, avec des démonstrations proposées par les élèves, ont lieu le vendredi 23 mars 2018 de 14h à 19h et le samedi 24 mars 2018 de 9h à 13h.

 

Playlist de l’émission

Degiheugi, Opening Credits. Le 3 mars 2018 au Novomax à Quimper.

Hollie Cook, Postman. A la ferme de Gwernandour de Brasparts vendredi 23 février 2018.