Claire Duval-Olivaud et Thierry Fenoy de la LDH Crozon inquiets d’une loi très éloignée de l’esprit des droits de l’Homme.


 

La future loi asile et immigration est en discussion à l’Assemblée Nationale. Elle suscite de vifs débats au sein même de la majorité et elle inquiète fortement les associations qui aident les migrants comme la ligue des droits de l’Homme de presqu’île de Crozon.

 


La ligue des droits de l’Homme est l’une des nombreuses associations qui dénoncent la politique migratoire actuelle et la loi “asile et immigration” examinée depuis le 16 avril 2018 à l’Assemblée Nationale. Le projet suscite de vifs débats au sein même des députés de la majorité LREM.
A l’occasion d’un rassemblement départemental les 7, 8 et 9 avril 2018, les associations d’aide aux réfugiés du Finistère ont pu faire le point sur leurs inquiétudes. Si le projet de loi apporte quelques améliorations à la situation des demandeurs d’asile, ce sera à la marge.

Une loi sans humanité

En l’état actuel, les défenseurs des migrants dénoncent surtout les points noirs du projet de loi : absence de bienveillance et même d’humanité dans l’accueil des étrangers dès leur premier contact avec la France, procédure de demande d’asile complexifiée jusqu’à en être dissuasive, pour des délais raccourcis, rétention (avec privation de liberté) en voie d’allongement (à 90 jours au lieu des 45 actuels), mineurs isolés peu ou pas protégés…
Sans compter les sujets non pris en compte par la loi : quid des réfugiés climatiques, oubliés des textes ? Et le délit solidarité qui menace toujours ceux qui aident les migrants, même quand ils sont en danger…

indispensables associations

Dans le Finistère, une cinquantaine d’associations aident les migrants parfois sur les besoins les plus essentiels (repas, hébergement). Et partout en France, elles sont plusieurs centaines à réfléchir à une loi plus juste et plus humaine au sein des états généraux de l’immigration.
La LDH invite les personnes opposées à ce projet à contacter leur député pour leur demander de voter contre le projet de loi.

Pour aller plus loin

La position du défenseur des droits sur l’immigration

Les rapports de l’Anafé (association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers)

Le plaidoyer inter-associatif
Le kit de mobilisation “Résistons à bras ouverts”: avec la liste des numéros de téléphone de tous les députés de France.

Playlist de l’émission
Ester Rada, Sinner man. Au théâtre de Cornouaille, à Quimper le 20 avril 2018.
Klink Clock, Hôtel. En première partie de No one is innocent le 5 mai 2018 au Novomax à Quimper.