Dernier invité de notre cycle sur les bassins versants du territoire, celui de l’Odet, géré par le Sivalodet. L’agglomération de Quimper Bretagne occidentale, l’estuaire, et une majorité d’espaces agricoles composent ce bassin de 725 km², peuplé d’environ 140 000 habitants.

Une émission co-produite avec l’association Eau et rivières de Bretagne, avec Pierre-André Lejeune, vice-président du Sivalodet et Anne-Sophie Blanchard, directrice.


Le bassin versant que gère le Sivalodet compte plus de 1000 kilomètres de cours d’eau, les trois quarts de sa surface sont agricoles : élevage bovin sur la partie Odet et porcin sur la partie Steir. S’y ajoute une partie urbaine au milieu du territoire avec des industries essentiellement agroalimentaires liées à la voie express et à l’agglomération de Quimper. Le tourisme est aussi un point fort du bassin, surtout sur la partie estuaire.

Une gestion ancienne

C’est le premier bassin versant du Finistère à s’être doté d’un SAGE (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) qui a même été révisé en 2010 pour s’adapter aux évolutions de la réglementation. Ce sont les inondations catastrophiques de 2000 qui ont incité les acteurs locaux à construire cette politique commune de l’eau.

Prévention des inondations

La problématique des inondations reste majeure et les actions du Sivalodet sont multiples dans ce domaine : sensibilisation à la gestion du risque dans la conception ou l’aménagement de l’habitat, développement du bocage et préservation des zones humides (contre le ruissellement) ; enfin, la construction de deux ouvrages de ralentissement des crues sur l’Odet est à l’étude.

Qualité bactériologique

Le Sivalodet veille aussi à la qualité des eaux, il surveille en particulier les micro-polluants (métaux lourds, médicaments) et les pollutions bactériologiques liées aux activités humaines (assainissement défaillant) et agricoles (excréments bovins dans les rivières). Le développement d’autres activités comme le nautisme (kayak) et la conchyliculture dépendent de cette qualité.

Protection des milieux

La préservation de la biodiversité est un autre enjeu majeur du bassin versant de l’Odet : continuité écologique et réduction des ouvrages (moulins, ponts) qui gênent la migration des poissons ou le déplacement des sédiments, lutte contre les espèces invasives qui dégradent le milieu (ragondins, Renouée asiatique)…
Enfin, le Sivalodet mène des actions de communication et d’éducation auprès des différents publics du bassin. Avec des partenaires comme Eau et rivières de Bretagne et les Petits débrouillards, de nombreux ateliers de sensibilisation à l’environnement aquatique sont menés auprès de 80 écoles du territoire.
Playlist de l’émission
Naâman, Outta Road
Goran Bregovic, Marushka
A l’affiche du festival du Bout du monde, à Crozon du 3 au 5 août 2018