“Tost” – proche en breton – c’est le nom d’un magazine né sur le web des œuvres de trois Finistériens amoureux de leur département. Leur ambition : un média libre et créateur de vrais liens pour montrer qu’on peut vivre au bout du monde et inventer, innover, s’accomplir.

 

Ne cherchez ni modèle économique ni business plan dans Tost Magazine, laissez-vous simplement porter par les belles photographies et les portraits intimistes de ce webzine 100 % Finistère : une surfeuse qui a fondé une association pour encourager les loisirs nautiques des filles, un couple d’apiculteurs “amateurs”, un entraîneur sportif en entreprise, une propriétaire d’éco-gite, un réalisateur de cinéma, un acrobate de parkour, un compositeur prof de surf…

Profondeur

Ils sont trois à s’être lancés dans ce projet, à consacrer du temps (gratuit) pour rencontrer, écouter, photographier, les acteurs du Finistère qui leur ont tapé dans l’œil. “Pas forcément des gens connus, d’abord des gens qui portent du sens pour eux-mêmes ou le territoire” précise Magali Nouguier, qui assure la rédaction, photographie et webdesign du site de Tost.

La dimension “magazine” est clairement revendiquée : “l’important pour nous, c’est de creuser les sujets et de prendre le temps, ajoute Guillaume Prié, le photographe-rédacteur-vidéaste – comme un contrepied au côté superficiel et rapide des réseaux sociaux numériques”. Chaque sujet est illustré d’une quinzaine de photos.

Communauté d’esprit

L’une vit en pays Bigouden, l’autre en Cap Sizun et leur comparse Elfenn Quemener – rédactrice, y compris en breton – est douarneniste. Le Finistère au plus près, la liberté de format et d’expression, la qualité des images et du traitement des sujets sont les axes essentiels du magazine Tost.

Par leur reportages, les trois auteurs de Tost veulent aussi encourager les initiatives, montrer qu’on peut agir, réaliser ses projets même à une échelle locale, et qu’on peut réussir sans forcément entrer dans une logique de compétition. L’idée est aussi de susciter – pourquoi pas – des collaborations.

TOST magazine sur Facebook 

TOST magazine sur Instagram 

 

Playlist de l’émission

Encore deux artistes à l’affiche du festival du Bout du monde (3/5 août 2018 presqu’île de Crozon)

  • Rag’n Bone Man, Human
  • Camille, Quand je marche