Les Queffelec : deux Finistériens aux origines de la Nouvelle-Orléans | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Vendredi 16 Novembre 2018 | sem. 46 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Actualités locales

Les Queffelec : deux Finistériens aux origines de la Nouvelle-Orléans

Publié le 14 septembre 2018 par admin

Descendant des frères explorateurs, Yves Queffelec a réalisé un gros travail de recherche historique.

Yves Queffelec fouille depuis longtemps le passé de ses ancêtres finistériens : il a découvert ainsi que deux frères portant son nom avaient eu un rôle crucial dans la fondation de la Nouvelle-Orléans capitale de la Louisiane au XVIIIe siècle.

 

 

 

De la généalogie à l’histoire, il n’y a qu’un pas, allègrement franchi depuis des années par Yves Queffelec. Ce nordiste qui passe ses vacances à Plomodiern a retrouvé notamment la trace des frères Michel et Joseph Queffelec, nés à la fin du XVIIe siècle à Port-Launay. D’une lignée de notaires de Châteaulin et Pleyben, leur famille était aussi rattachée aux premiers maires de Brest et donc à des négociants-voyageurs. L’édit de Colbert organisant la marine royale leur a offert l’occasion de découvrir un nouveau métier créé alors, celui de pilote.

Les talents des pilotes

Les pilotes de la royale (il en existait plusieurs sortes) étaient ultra compétents. Formés pendant 10 années, dont 5 à bord de navires, ils cumulaient les fonctions de navigateur, ingénieur, cartographe. Leurs cartes des côtes ont parfois été les enjeux d’âpres guerres diplomatiques…

Sous contrat avec la compagnie des Indes, les deux frères Queffelec embarquent pour l’Amérique française, la Louisiane, un territoire central qui occupe alors le tiers de l’actuel territoire des Etats-Unis. Ils sont chargés de faire du transfert des hommes et marchandises qui abordent la côte délicate de la capitale d’alors, Biloxi.

Mais une autre de leurs missions va consister à explorer le vaste delta du Mississipi, un écheveau de cours d’eau dont on ne connait pas encore l’embouchure… Leur travail de cartographie mais aussi de canalisation des différents chenaux va permettre de démontrer que le grand fleuve est bien navigable. Ce qui permettra d’installer une ville à l’embouchure du Mississipi : La Nouvelle-Orléans. Bien plus abordable que Biloxi, elle finira par devenir la capitale de la Louisiane.

Tags: , , , , , , , ,

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91