Quand les associations se regroupent pour l’emploi | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Mardi 18 Décembre 2018 | sem. 51 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Quand les associations se regroupent pour l'emploi Actualités locales

Quand les associations se regroupent pour l’emploi

Publié le 22 novembre 2018 par admin

Cécile Cormery est chargée des ressources humaines et salariée du Geai 29.

Le Geai 29  – Groupement d’employeurs associatif intersectoriel du Finistère – a été créé en 2017 par l’Espace associatif de Quimper, le Resam de Morlaix et le Sema’for de Brest. Il fait office d’employeur pour le compte des associations qui y adhèrent. Pour les salariés, la mutualisation renforce les possibilités de travail à temps plein.

Le site internet du Geai 29 et la page Facebook 

 

Pas facile pour une petite association de devenir employeur, de recruter et de remplir ensuite toutes les obligations légales et administratives liées à l’emploi créé.
Et puis pour le budget serré de la plupart des associations loi 1901, créer un emploi peut être financièrement risqué. Ou si le contrat proposé est à temps partiel, il sera peu attractif et ce sera d’autant plus difficile de recruter.

Des besoins réels estimés à 20 emplois à temps plein

Et pourtant, nombre d’associations du Finistère ont les besoins en compétences et le budget qui justifieraient l’emploi de salarié(e.s). Une enquête menée en 2017 a évalué à 20 le nombre d’équivalents temps plein qui pourraient être créés et partagés entre les associations finistériennes. Il s’agirait surtout d’assurer des fonctions support : comptabilité, secrétariat, gestion du site internet, communication… et dans tous secteurs (puisque c’est un groupement intersectoriel), aussi bien le social que le sport, les loisirs ou la culture.

Mutualiser les emplois et décharger les petites associations

D’où l’idée de l’Espace associatif de Quimper, du Resam (réseau des associations du pays de Morlaix) et du Sema’for (association d’insertion et de promotion de la vie associative) de Brest de créer un groupement d’employeurs réservé aux associations du Finistère. Le principe est le suivant : l’association qui bénéficie des services du salarié définit ses besoins et la fiche de poste avec l’aide du Geai auquel elle adhère et cotise. Le Geai est l’employeur du salarié ; il se charge donc de le recruter puis de le rémunérer, d’éditer son bulletin de salaire, de payer les charges sociales et de remplir toutes les démarches liées au salariat. Le salarié peut cumuler au sein du groupement jusqu’à 3 employeurs (associations adhérentes du Geai) ce qui limite l’emploi précaire et le temps partiel subi.

Spécifique aux associations : emploi défiscalisé

C’est une particularité des associations : elles ne sont pas soumises à la TVA. Si elles devaient recourir à un groupement d’employeur classique ou même à une coopérative d’activités et d’emploi, le fait que ces entreprises soient soumises à la TVA augmenterait donc la facture de 20%. Le Geai 29, lui-même associatif, permet d’éviter cet écueil.
S’y ajoutent d’autres avantages comme la très bonne connaissance du milieu associatif, le réseau déjà très étoffé des trois porteurs du groupement, la possibilité de proposer des formations aux futures associations employeuses, etc.

Soutenu par le ministère du travail et de l’emploi, le Geai se donne 3 ans pour réussir;

 

Tags: , , , , , ,

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91