Qualité de l’eau en rade de Brest | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Mardi 18 Décembre 2018 | sem. 51 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Actualités locales

Qualité de l’eau en rade de Brest

Publié le 06 décembre 2018 par admin

En septembre 2018, le Préfet du Finistère avait alerté sur la contamination des eaux de la rade de Brest. Actuellement, ce sont surtout les bactéries de type Escherichia coli, d’origine animale et humaine qui posent problème. Mais des études sont en cours, notamment sur les palourdes de la rivière du Faou, pour en savoir davantage et reconquérir la qualité de l’eau.

Le point avec l’un des gestionnaires de bassin versant donnant sur la rade, l’Epaga (Aulne) et l’association Eaux et rivières de Bretagne.

La qualité de l’eau en rade de Brest est très surveillée. De multiples acteurs étudient régulièrement la présence des métaux lourds, nitrates, pesticides ou bactéries. L’Ifremer examine les coquillages, l’Agence régionale de santé la qualité des eaux de baignade… Brest métropole océane, le syndicat de bassin de l’Elorn interviennent aussi avec l’Epaga, établissement public d’aménagement et gestion du bassin de l’Aulne.

En ce qui concerne les apports de contaminants acheminés via l’Aulne et ses affluents, il s’agit notamment de plomb (venu de la mine argentifère de Locmaria-Berrien et Huelgoat exploitée jusqu’en 1934). L’Ifremer a récemment constaté la présence de plomb dans les moules de la rade de Brest. Ces coquillages se contaminent plus facilement que les huîtres, d’où l’interdiction de certaines zones de la rade à la pêche à pied.

Etude des palourdes du Faou pour déterminer l’origine des pollutions bactériologiques

D’autres coquillages servent de témoins de la qualité de l’eau dans la rivière du Faou, les palourdes que l’Epaga analyse actuellement chaque mois avec l’aide des conchyliculteurs et pêcheurs à pied professionnels. Les prélèvements déterminent leur teneur en bactérie, Escherichia coli, d’origine fécale. Des techniques permettent de détecter plus précisément la provenance des E.coli ; il s’agit surtout des élevages bovins dont les animaux ont accès aux cours d’eau et dont les excréments les souillent directement. Mais les pollutions peuvent aussi être d’origine humaine : stations d’épuration ou réseaux d’assainissement collectif défectueux, fosses septiques individuelles trop vétustes.

Il est donc important de sensibiliser à la fois les agriculteurs, les élus et les particuliers à ces problématiques pour agir efficacement sur les pollutions bactériologiques de la rade de Brest. Des actions sont déjà menées ou en cours : la commune de Hanvec a raccordé au réseau collectif des assainissements individuels, au Faou un diagnostic de tous les assainissements individuels de la commune va être effectué, ainsi que la réparation d’une fuite sur le réseau.

 

 

Tags: , , , , ,

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91