Andréane agit pour les malades de Lyme en musique | sur le 100.4 FM - Vous souhaitez partager une information ? Contactez nous au 02.98.81.00.21
 Vendredi 18 Janvier 2019 | sem. 03 |  | Bienvenue sur le site de la radio de l'aulne maritime.
Votre message à l'antenne ? 09.64.43.96.91
 

Andréane agit pour les malades de Lyme en musique Actualités locales

Andréane agit pour les malades de Lyme en musique

Publié le 13 décembre 2018 par admin

Andréane est musicienne et elle souffre d’une maladie de Lyme mal diagnostiquée et donc mal soignée. De son sort, elle a décidé de faire une chanson au titre très clair : Putain de maladie. Elle vient nous raconter son quotidien partagé par de nombreuses personnes victimes des tâtonnements de la politique de santé publique.

 

La maladie de Lyme encore mal cernée par les médecins

La borréliose de Lyme ou maladie de Lyme, du nom de son découvreur, est due à une bactérie, transmise par la tique. Désormais mieux connue du grand public, cette maladie concerne tout le territoire français  mais elle reste largement une énigme scientifique. Les malades sont loin d’être tous repérés et bien traités car l’infection est encore mal connue ; la recherche s’y intéressait peu jusqu’à présent. Ses tests de dépistage, ses modes de transmission, ses symptômes, ses traitements restent sujet à débat dans le corps médical… Pour Andréane, elle s’est douloureusement manifestée par de multiples symptômes : névralgie, douleurs articulaires intenses, grande fatigue, tremblements, engourdissements, troubles de la mémoire, troubles cardiaques, digestifs, pertes d’équilibre…

Errance de diagnostic et traitements hors protocole

Sans doute contaminée par une tique dès l’âge de 17 ans, Andréane a subi un déclenchement en cascade de symptômes en 2010, après sa grossesse… au point de devenir invalide au quotidien. Ce n’est qu’en 2014, après bien des errances médicales, qu’elle a pu enfin recevoir un diagnostic de maladie de Lyme. Depuis, ses traitements lui permettent de vivre correctement mais pas de travailler. Et tous ses symptômes n’ont pas disparu. Loin de là. En outre, son traitement est hors protocole médical agréé et il n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Santé publique : encore beaucoup de progrès à faire pour les malades de Lyme

La jeune femme, qui vit à Brest, se bat donc pour faire connaître la maladie de Lyme et pour faire avancer le dépistage, la prise en charge des traitements, la reconnaissance des patients. Elle s’appuie sur les associations de malades de Lyme et aussi sur son talent : la chanson. Elle vient de sortir un titre sur le sujet  : Putain de maladie.

Prévenir la maladie de Lyme

Même si tous les porteurs de la bactérie borelia ne développent pas les symptômes de la maladie de Lyme, mieux vaut s’en préserver en évitant carrément d’être mordu par une tique. Quand vous sortez en forêt ou dans un espace à végétation haute, couvrez-vous la peau avec des vêtements. Après la sortie, inspectez votre corps et retirez la tique avec un tire-tique (dans toutes les pharmacies), sans utiliser d’alcool ou autre produit.

La page Facebook Andréane IN, pour des conseils, où des questions sur cette maladie

 

Des associations de malades de Lyme

Un témoignage d’une malade de Lyme à lire

Un chemin d’herbes et de ronces, Maria L, Yves Deloison, éditions First

Tags: , , , , , , ,

 
Contact mail : contact{@}radioevasion.net | Adresse : Radio Evasion, Place aux foires, 29590 Le Faou | Téléphone : 02.98.81.00.21 | Répondeur : 09.64.43.96.91