Henriette le Belzic, ce nom ne vous dit sans doute pas grand chose. Henriette le Belzic a 30 ans en 1940. Elle est Résistante depuis l’arrivée des allemands à Nantes, dès juin 1940. Arrêtée le 11 novembre 1941, elle sera emprisonnée à Angers, puis Paris et elle sera déportée aux camps de Ravensbrück et Mauthausen à partir de 17 septembre 1942 jusqu’au 2 avril 1945, soit presque 3 longues années dans les camps de la mort. A son retour en France, elle écrit ses mémoires.


Le cas de cette bretonne n’est pas isolé. Bretonnes et résistantes, l’ouvrage écrit par Isabelle le Boulanger, inventorie 1173 dossiers de cartes de combattant volontaire de la Résistance. Un panel qui permet de mettre en lumière ces “oubliées” de l’histoire. L’ouvrage dresse des portraits de ces parcours de femmes anonymes. 431 ont fait l’objet d’une arrestation, 201 seront déportées en Allemagne et parmi elles, 33 ne reviendront pas.

Isabelle le Boulanger est docteure en histoire contemporaine, enseignante et chercheure associée au Centre de recherche bretonne et celtique de Brest. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages sur les mentalités bretonnes à l’époque contemporaine.


Henriette le Belzic, résistante déportée
http://www.coop-breizh.fr/8706-henriette-le-belzic-resistante-deportee-novembre-1941-avril-1945-9782843468599.html

Bretonnes et résistantes
https://www.coop-breizh.fr/8662-bretonnes-et-resistantes-1940-1944-9782843468582.html