Le projet Éco-produire en Armorique, porté par le Parc naturel régional d’Armorique s’est terminé début décembre 2018. Il s’agissait d’encourager l’économie circulaire entre les entreprises du territoire pour que les déchets des unes deviennent la matière première ou l’énergie des autres. Exemple avec des palettes en bois transformées en mobilier. 

 

PNRA Économie circulaire Éco-produire en Amorique

Deux entrepreneurs de Châteaulin qui ont participé au projet, Gilles de Maout LMC Net  Jean-Michel Roverc’h  AS Terre avec Gaëlle Vigouroux, vice-présidente, Caroline François-Even, directrice Avenir du territoire, Thibaut Thierry, directeur du développement pour le PNRA et Michel Clech, de Ulamir-CPIE Pays de Morlaix.

 

Un projet pour une économie durable

Éco-produire en Armorique, c’est le projet lancé il y a trois ans par le Parc d’Armorique avec des entreprises du territoire. L’objectif du projet était de mettre en place une économie circulaire au sein du réseau d’entreprises qu’il a développé. À terme, ce projet vise à diminuer l’impact environnemental des entreprises et à privilégier le bien-être des individus en utilisant les ressources et les déchets produits de manière plus efficace et optimale.

L’économie circulaire, un nouveau système économique

Système d’échange et de production, l’économie circulaire permet d’exploiter des déchets et des matières en mutualisant les besoins des entreprises et de leurs secteurs : rien ne se perd et tout se transforme. Durant les trois années du projet, pas moins de 80 entreprises se sont portées volontaires auprès du PNRA pour instaurer ce nouveau système économique au sein de leur gestion.

Un projet dirigé par le Parc d’Armorique

Pendant la mise en place du projet, le Parc d’Armorique représenté par Gaëlle Vigouroux (vice-présidente), Caroline François-Even (directrice Avenir du territoire) et Thibaut Thierry (directeur du développement) a coordonné le projet en se chargeant des démarches administratives, des animations et en développant les liens entre les entreprises. À la clôture du projet, le bilan est plutôt positif. Le Parc d’Armorique entre dorénavant dans une phase de valorisation de son expérience et souhaite diffuser un livret résumant le projet.

Reconditionnement de palettes par l’association Ulamir-CPIE Pays de Morlaix

Présente lors de la réunion de clôture du projet, l’association ULAMiR-CPIE Pays de Morlaix représentée par Michel Clech, a présenté le mobilier réalisé à partir de palettes provenant des entreprises participantes au projet Éco-produire en Armorique. L’occasion pour les chefs d’entreprises présents de découvrir ce que peuvent devenir leurs déchets.

 

PNRA Économie circulaire Éco-produire en Amorique

Mobilier réalisé par le chantier d’insertion de Ulamir-CPIE Pays de Morlaix avec des palettes provenant des entreprises du territoire.