Les vendredi 25 et samedi 26 janvier 2019 sont organisées deux animations à Daoulas et à Saint-Urbain autour du jardinage au naturel. Le but est de sensibiliser les participants à une nouvelle approche de la nature et de son entretien depuis que l’usage des pesticides est interdit aux particuliers.

 

Jardiner au naturel

 

Interdiction des produits phytosanitaires

Depuis le 1er janvier 2019, l’interdiction de détention et d’utilisation de produits phytosanitaires par les particuliers, initiée par la loi Labbé, est effective. À cette occasion, le syndicat du Bassin de l’Élorn en partenariat avec la Maison de l’agriculture biologique ainsi que les associations Fleurs et paysages au pays de Daoulas et Café Jardin, basée à Saint-Urbain, a programmé un week-end d’animations autour du jardinage au naturel.

Une sensibilisation au jardinage naturel

Ces animations ont pour objectif de sensibiliser les participants à une nouvelle manière de jardiner afin de protéger les sols, la biodiversité et les nappes phréatiques. Tout cela en prenant en compte la vie et la fertilité du sol ainsi que l’environnement avec lequel le jardinier peut travailler, comme les plantes et les insectes. Cette sensibilisation met en avant le fait que ce changement de comportement est aussi lié à un changement des mentalités, qu’il ne faut plus lutter contre la nature mais l’accepter et travailler avec.

Un week-end d’animations

La première animation est programmée le vendredi 25 janvier 2019 à 20 h 30 à la salle communale de Daoulas en compagnie de l’association Fleurs et paysages de Daoulas, autour de la fabrication de produits pouvant apporter une aide au jardinier.

Samedi 26 janvier 2019 à 15 h, l’association Café Jardin accueillera à la salle Ty Kreisker de Saint-Urbain une conférence et une démonstration de l’outillage utile pour jardiner au naturel chez soi. Un dépôt des produits phytosanitaires, maintenant interdits, y sera possible. Des points de collectes ont également été mis en place dans toutes les déchèteries.