Le Transformateur numérique est un dispositif qui permet à des entreprises, collectivités ou associations d’améliorer les conditions de travail de leurs collaborateurs avec l’aide du numérique. Pour la Bretagne, l’appel à projets en cours jusqu’au 4 février 2019 concerne la réduction des distances entre les salarié.e.s, qu’il s’agisse de distances géographiques, temporelles, technologiques ou culturelles.

Hélène Plassoux est chargée de mission pour l’Aract (Agence régionale pour l’amélioration des conditions de travail) qui pilote le Transformateur numérique en Bretagne.

 

Le travail change, le numérique y contribue et l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail – Aract en région) s’en préoccupe.
Le dispositif Transformateur numérique existe depuis 2 et se décline aussi dans les régions.
pour accompagner l’innovation sociale et faire en sorte que le numérique soit un facteur d’amélioration des conditions de travail. Pour la Bretagne, la thématique de cette année est celle de la distance – au sens large ! Car il peut s’agir aussi bien de distance géographique (développement du télétravail, espaces de travail partagés ou coworking et tiers-lieux, situation des zones rurales), que de distance temporelle (quelles interactions entre les générations ?), technologique (comment réduire la fracture numérique, concilier les différents usages ?) ou encore culturelle (diversité des origines, religions, langues, etc.)

Qualité de vie au travail et numérique en Bretagne

Dans tous les cas de figure, un bon usage du numérique peut améliorer la qualité de vie au travail. Le Transformateur est là pour y contribuer – et aussi pour lutter contre les dérives digitales (favoriser le droit à la déconnexion par exemple).

Clos le 4 février 2019, l’appel à projets va permettre à 10 organisations sélectionnées de participer à une session de “transformation” intensive. Cet “accélérateur des possibles” confrontera les lauréats à 11 experts (sociologues, psychologues ou juristes du travail, spécialistes de l’égalité professionnelle, etc.) les 20 et 21 mars 2019. Ensuite, 4 des 10 sélectionnés seront retenus pour bénéficier d’un accompagnement plus étroit.

En prélude aux deux journées d’accélérateur des possibles, le Transformateur numérique breton propose le 19 mars 2019 de 13 h 30 à 17 h 30, une demi-journée d’échange ouverte en libre accès aux dirigeant·e·s d’entreprises, DRH, entrepreneur·e·s, consultant·e·s et représentant·e·s du personnel. Au programme : témoignages d’entreprises qui expérimentent le télétravail, conférence débat sur les tiers lieux comme espaces de travail collaboratif sur le territoire, présentation des projets retenus pour l’accélérateur des possibles.