Sophie et Mathilde Hériaud interviewent les jeunes sur l’Union européenne.

En lançant Toi d’Europe, Sophie et Mathilde Hériaud ont voulu partir à la rencontre des jeunes européens. Elles recueillent leurs avis, expériences et espoirs à propos de l’Union européenne pour produire un documentaire vidéo, une web série et un web documentaire.

Chaque premier mardi du mois dans Lem, jusqu’aux élections européennes du 26 mai 2019, retrouvez les témoignages des jeunes européens recueillis par Toi d’Europe.

Le documentaire est presque finalisé, le web documentaire et la web série sont disponibles en ligne et ils évoluent constamment au fil des rencontres réalisées par Sophie et Mathilde Hériaud, depuis notre première rencontre avec elles. Originaires de Châteaulin, les deux sœurs sont pour l’une journaliste et pour l’autre commerciale. Elles aiment parcourir l’Europe et pour elles, les bienfaits de l’UE (Union européenne) sont une évidence et c’est ce qui les a conduites à créer l’association Toi d’Europe .

Donner plus de chair à l’idée européenne

Des dispositifs comme Erasmus qui permet aux jeunes d’étudier dans d’autres pays européens que le leur ont contribué à rendre l’UE concrète pour les étudiants. Et souvent, lors des votes comme le référendum sur le Brexit, les jeunes paraissent plus attachés à l’Union que leurs aînés. Les 18/35 ans sont donc la cible de Toi d’Europe et Sophie et Mathilde vont donc à leur rencontre pour les interviewer, les filmer si possible. Cinquante témoignages vidéo ont déjà été recueillis et ils permettent de donner des visages à l’Europe, via Youtube. Le documentaire de 52 minutes est quant à lui presque terminé.

Depuis le lancement du projet, plus de 300 personnes ont témoigné et ont donné leurs idées en France, Allemagne, Grande-Bretagne, Grèce, Lituanie, Pologne, Espagne, Danemark, Pays-Bas, Roumanie … Les Européens s’expriment devant la caméra, mais aussi via un questionnaire en ligne, en répondant toujours aux quatre mêmes questions : l’Union européennes, qu’en pensez-vous, qu’est-ce que ça signifie pour vous, qu’en attendez-vous et qu’est-ce que vous changeriez si vous aviez une baguette magique ? Le questionnaire en ligne a permis de recueillir aussi la parole des jeunes européens plus éloignés des grandes villes. Certains dossiers permettent de creuser les sujets : mouvement indépendantiste en Catalogne, agriculture en Croatie…

Les deux sœurs pointent les barrières qui tombent, comme les études qui “s’européanisent”, la diffusion grandissante d’une langue commune, l’anglais. Elles constatent aussi les hiatus et les différences de revendications d’un pays ou d’une partie du continent à l’autre : revendications sociales et salariales dans les pays de l’Est, immigration et accueil des réfugiés au Sud, écologie au Nord …

Supergirl et les jeunes youtubeurs contre le Brexit

“Tout ce que je veux…c’est l’UE” clame Supergirl dans sa chanson-vidéo créée en réaction au Brexit juste avant Noël. Cette jeune Britannique pleine d’humour (et francophone) part à la rencontre les citoyens, participe à des événements européens et elle publie des BD ou crée des produits dérivés. Plusieurs jeunes youtubeurs britanniques se sont ainsi emparé du sujet.

Pour aller plus loin sur l’Union européenne et son avenir

Le site web de Toi d’Europe

La page Facebook de Toi d’Europe

La maison de l’Europe en Finistère

L’actualité européenne en Finistère à suivre prochainement :

Printemps de l’Europe : un appel à projets du Conseil départemental et de la ville de Brest à l’occasion de la journée de l’Europe le 9 mai 2019 en Finistère

Les élections européennes pour élire les députés au parlement le 26 mai 2019

 

Chaque premier mardi du mois dans Lem, jusqu’aux élections européennes du 26 mai 2019, retrouvez les témoignages des jeunes européens recueillis par Toi d’Europe.

Demelza, la Britannique qui pleure sur le Brexit

 

Pierre, le Français chef de projet expatrié au Danemark

 

Martine, Polonaise de Varsovie