Le 13 mars sera lancée la Fête du court-métrage. Évènement national, il est géré à Brest par l’association Côte Ouest qui organise le Festival européen du film court.

À la découverte du court-métrage

Pendant une semaine, Brest sera l’une des cinq grandes villes ambassadrice de la Fête du court-métrage. L’objectif de cet évènement est de faire découvrir au grand public les différentes facettes du court-métrage. Hormis son format qui le différencie du long-métrage, le court-métrage est tout autant considéré comme un film de cinéma. La Fête du court-métrage est l’occasion de donner accès au public au court-métrage et aux métiers qui y sont reliés.

Des projections toute la semaine

Chaque jour une séance de projection est programmée dans un des trois cinémas brestois (Le Multiplex, le Celtic ou les Studios). La séance de 1h30 projettera cinq à six films qui se rejoignent sur une thématique et les séances seront à tarif préférentiel. L’une des séances diffusera en avant-première le programme d’Europe en courts. Ce programme sera diffusé en Bretagne dans les cinémas associatifs du réseau Cinéphare à l’occasion du Printemps de l’Europe, entre les mois de mars et de mai. Il présente des films sélectionnés au palmarès du Festival européen du film court de Brest, faisant un tour d’Europe des jeunes talents et de leurs diverses formes de cinéma.

Un week-end de découverte du cinéma

Le week-end du 16 et 17 mars sera l’occasion pour la Fête du court-métrage de battre son plein. Elle investira les ateliers des Capucins avec un Village du cinéma qui compte vous amener à la découverte de l’histoire du cinéma. Entre animations et séances inédites, l’association Côte Ouest invite le public à faire la fête au sein des Capucins, samedi soir, avec la performance Snapscrat qui mêle projections et musiques au tourne-disque puis avec un bal sixties propulsé par Moto Juke Box, un juke-box de scopitones. Les animations et séances projetées aux ateliers des Capucins sont gratuites et accessibles à tous.