Après l’entrée en vigueur de la loi Labbé qui interdit l’usage des pesticides pour les particuliers et les collectivités, la Maison de la bio en Finistère nous aide à envisager autrement l’esthétique et les pratiques au jardin.

Notre culture jardinière est fortement marquée par le “jardin à la française” où la nature est domestiquée, corsetée, maîtrisée et …n’a plus grand chose de naturel. La loi Labbé interdit l’achat, la détention, et l’utilisation par les particuliers des produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) destinés à tuer les “indésirables”. Depuis le 1er janvier 2019, les jardineries et autres magasins ne peuvent plus distribuer les pesticides de synthèse et les jardiniers amateurs doivent donc rapporter rapidement en déchèterie les produits restants ainsi que leurs emballages.
Charly Rio, chargé de mission jardinage au naturel de la Maison de la bio en Finistère nous invite à en profiter pour réviser nos critères sur ce qu’est un “beau” jardin.

Un beau jardin est un jardin plein de vie !

En fait, les jardins où tout est (trop) coupé et taillé, où on éradique les herbes dites “mauvaises”, où aucun tas de bois ne pourrit dans un coin sont des écosystèmes pauvres, peu favorables aux insectes et autres espèces animales. De nombreux auxiliaires rendent pourtant bien des services aux jardiniers. Laisser des espaces en friche, des bandes d’herbes hautes et de fleurs sauvages attire les pollinisateurs et autres animaux comme les hérissons, bien utiles pour consommer quelques limaces. Avoir un jardin foisonnant, riche en espèces végétales et animales, et si c’était ça la beauté ? En plus, ça laisse finalement du temps au moins de travail au jardinier qui peut se concentrer ailleurs.

Des techniques pour jardiner autrement

Les communes, elles aussi concernées par la loi Labbé ont souvent été pionnières dans l’entretien de leurs jardins sans recours aux produits phytosanitaires. Elles doivent encore faire comprendre à certains habitants que laisser pousser quelques herbes en bord de rue n’est pas de la négligence mais un geste écologique.
Quant au jardinier amateur, il lui faudra trouver d’autres solutions pour cultiver parterres de fleurs et carrés potagers. Qu’il s’agisse de matériel ou de produits naturels, les alternatives existent, les techniques sont notamment expliquées à l’occasion d’événements locaux.

Semaine pour les alternatives aux pesticides

A l’occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, le Syndicat de bassin de l’Elorn propose des animations gratuites :

  • le 21 mars 2019 à 20h, au Family à Landerneau : une conférence de Charly Rio sur les techniques d’entretien et de désherbage au naturel, avec intervention de la Ville de Landerneau pour témoigner de son expérience zéro phyto et de techniques adaptables pour les particuliers
  • les 22 et 23 mars 2019, aux ateliers des Capucins à Brest : stands et animations lors des journées de l’Eau
  • le 27 mars 2019 à 20h, à la salle Saint-Pierre à Ploudiry : conférence de Charly Rio sur les produits et techniques de jardinage au naturel, avec intervention de la CCPLD sur la collecte des déchets dangereux et la valorisation des déchets verts
  • le 30 mars 2019 (14h-18h), dans les jardineries Magasin Vert de Landerneau et Jardiland de Brest-Guipavas : animations sur les produits et techniques de jardinage au naturel. Ces 2 magasins collecteront toute la semaine les pesticides chimiques ramenés par les particuliers, qui peuvent également les déposer en déchèteries.

Animations sur le jardin au naturel en Finistère au printemps 2019

ERRATUM :  le Parc naturel régional d’Armorique organise une journée “accueillir la biodiversité au jardin” le 27 avril 2019. Non pas au Faou comme annoncé lors de l’émission mais à Commana, au Moulin de Kerouat. La matinée sera consacrée aux techniques de cultures potagères et à la préservation des milieux naturels au jardin. L’après-midi sera dédiée à la fabrication d’hôtels à insectes et autres nichoirs. Sur inscription au 02 98 68 81 71.

La Maison de l’agriculture bio en Finistère participe à l’opération nationale “Bienvenue dans mon jardin” les 15 et 16 juin 2019. Les particuliers qui jardinent au naturel et souhaitent faire découvrir leur pratique en ouvrant leurs jardins sont invités à contacter la Mab 29.