En 1981, François Mitterrand et son gouvernement décide de faire éclater le monopole d’État qui existe alors sur la télévision et la radio. Les radios pirates qui existaient en toute illégalité jusqu’à cette date deviennent alors des radios locales privées.

Des radios privées brestoises

Lors de son master de recherche en histoire contemporaine, Pierre Héliès a étudié l’effet que cette décision a eu sur les radios libres de Brest dans les années 80. La rencontre avec certains acteurs de cette époque, lui a permit de construire un dossier d’archives de 300 pages où sont retranscrit les entretiens qu’il a mené au cours de sa recherche et de cibler son étude sur cinq radios brestoises : Radio Brest Atlantique, Radio Neptune, Radio Paradis, Radiogram et Radio Quartier Brest devenue Fréquence Mutine.

La radio, un média indépendant

Le sujet de cette émancipation aborde une problématique sur le rapport du média indépendant au financement, à la liberté et à l’autonomie. L’institutionnalisation des radios libres a engendrée le développement de deux mouvements différents parmi les radios locales privées. Certaines de ces radios vont se développer grâce à une politique libérale et commerciale axée sur la diffusion de publicités et l’achat de fréquences, ce qui leur était par ailleurs interdit. Elles deviennent alors nationales, éclipsant les petites radios locales à but non-lucratif.

La radio devient un nouvel espace de parole

À Brest, l’étude des radios locales privées a démontrée une forte politisation de ces radios au début de l’éclatement du monopole d’État. La libération de la parole a créée une effervescence autour de ce média et nombreux étaient les gens qui voulaient participer et intervenir à la radio. La diversité des programmes en témoigne, et ce, jusqu’à l’expansion des radios privées nationales. À ce jour, sur les cinq radios brestoises étudiées par Pierre Héliès, seul Radio Neptune et Fréquence Mutine existent encore, les autres ayant fermées pour des raisons économiques, en partie liées à cette expansion.