On avait un peu envie de sortir des sentiers battus et de partir à la rencontre d’une pianiste. Elle s’appelle Shiho Narushima. Né en Tokyo, elle s’est installée tout récemment à Quimper.

Après un parcours marqué par de nombreuses récompenses et des prix, c’est dans notre région qu’elle a posé ses valises. Shiho est une pianiste internationale qui peut voguer d’un continent à un autre. En fait, il n’y a peut-être que l’Antarctique qu’elle n’a pas visité… ou pas, qui sait ? Née à Tokyo, Shiho Narushima commence le piano à l’âge de 4 ans. Dès 11 ans elle joue sur scène en solo, ou de la musique de chambre. Elle remporte très vite ses premiers prix. Arrivée en France en 1992, elle entre à l’École Normale de Musique de Paris. Elle continue par la suite à remporter de nombreux concours.

Professeur et accompagnatrice aux conservatoires de Musique de Chantilly et de Noyon entre 2006 et 2010, elle était également accompagnatrice officielle à l’École Normale de Musique de Paris en 2009 et 2010. Après 3 années passées en Nouvelle-Calédonie, en tant que professeur et accompagnatrice de classe de chant au Conservatoire de musique et de danse à Nouméa, elle a habité à Poitiers puis Nantes jusqu’en août 2018.

De son parcours, où elle a rencontré le piano très tôt, il n’y a que passion. Pourtant on apprend qu’elle pratique son instrument 5h à 6h quotidiennement. Parfois on peut se demander si la technique l’emporte pas sur la transmission et l’émotion. Ce n’est pas ce qui ressort de cet entretien. Une belle découverte !

Shiho Narushima en concert : 10 avril à Kyoto, le 13 avril à Tokyo, le 14 avril à Niigata, le 5 mai à Pluguffan