Avis de tempête sur Brest, c’est ce qu’annonce le Sonic Pro Brest. Ce nouvel événement culturel est la version exportée du Sonic Protest, festival parisien créé il y a une quinzaine d’années qui se distingue par sa programmation de musiques non-normées.

 

 

Organisé par huit structures brestoises dont Bad Seeds Record Shop, le Centre d’art contemporain Passerelle, Plages Magnétiques, la Cour des Miracles, Kergalove, La Carène, ‘Tacle et le Festival Invisible, Sonic ProBrest propose un programme de musiques alternatives et incongrues. Pendant 3 jours, du 3 avril au 5 avril 2019, des concerts et ateliers ont lieu dans chacune des structures.

Ouvrir le milieu du son alternatif au public finistérien

Une douzaine de groupes sont invités à Brest pour présenter au public leur identité artistique et faire découvrir la multiplicité des propositions que peut englober le terme de musique non-normée.

Mercredi 3 avril 2019 à la Carène et au Vauban : Société Étrange, Lemones et Taxi Kebab.

Passerelle ouvre son espace, jeudi 4 avril 2019 à Schtum et Lico

Vendredi 5 avril 2019,  Anthony Laguerre, se produit à la salle du Clous

Florian Tositti, Bad Seeds, Les croisières Dolori, Peür, Humbros, Pizza Noise Mafia et #MiMöSa seront Chez l’habitant ce même soir.

Pass à 15 € pour les concerts payants du Vauban, de Passerelle et Chez l’habitant ; sinon, propositions gratuites ou à prix libres

La playlist du festival est à écouter ici : http://tinyurl.com/y5ucxr34