Deux associations liées, Inservet 29 et Abi 29, emploient une soixantaine de personnes dans le Finistère, dont les deux tiers en réinsertion professionnelle. Leur mission : collecter, trier et recycler ou revendre les vêtements, textiles, chaussures et articles de maroquinerie. 

Entretien avec Sylvie L’Helguen (directrice d’Abi29 et Inservet29) et Aurélie Bellenger (assistante boutique pour Abi Shop Inservet29)

Depuis 1998 pour Abi 29 et 2002 pour Inservet 29, les deux associations liées sont les principaux acteurs de la récupération et revalorisation des produits vestimentaires d’occasion dans le Finistère. 

La réinsertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi 

Abi 29 est un chantier d’insertion avec 54 salariés dont 42 en insertion et 30% d’autofinancement. Son activité se concentre sur la collecte et le tri des vêtements et textiles (chaussures et maroquinerie).

Inservet 29 (13 personnes dont 9 en insertion) est une entreprise d’insertion à statut associatif qui doit s’autofinancer à 85 % ; elle y parvient grâce aux boutiques de revente des vêtements d’occasion. 

Dans les 450 bornes de collecte réparties presque partout dans le Finistère, 2800 tonnes de textiles (et cuirs) sont collectés chaque année. Cependant, l’association peut en trier seulement 33 % compte tenu de ses effectifs et de la capacité de ses locaux. Sur ce qui est trié, 4 % peut être revendu dans les boutiques Abi Shop. Le reste est recyclé (chiffons ménagers ou matériau isolant pour l’habitation). Le Relais, structure partenaire, récupère tout ce qui n’est pas trié. D’autres associations partenaires comme Emmaüs, le Secours populaire, le Secours catholique travaillent aussi avec Abi 29, en lui confiant leurs invendus. 

Les personnes en parcours de réinsertion professionnelle sont des bénéficiaires de minima sociaux, ayant l’agrément insertion par l’activité économique délivré par Pôle emploi. Ils peuvent travailler chez Abi 29 quel que soit leur projet professionnel, pendant quelques mois (pas plus de 16 mois). La moitié des personnes qui passent par Inservet 29 et Abi 29 en sortent pour intégrer une formation, un autre emploi ou une poursuite de leur parcours d’insertion.  

Dans le cadre de la réinsertion, un nouveau dispositif “confiance en soi” a été mis en place avec l’association le Cri suspendu ;  un atelier théâtre un mardi sur deux de 13 h à 16 h30 à Douarnenez, ouvert aux associations partenaires locales. 

La valorisation des vêtements, textiles, chaussures et accessoires 

Pour les produits qui peuvent être réemployés et vendus en occasion, Inservet 29 dispose de quatre boutiques : deux à Brest et Quimper, tenues par des salariés, dont certains en insertion, et deux boutiques tenues par des bénévoles à Douarnenez et Audierne. 

Les habits, chaussures, sacs, accessoires – pour tous les âges et aux goûts du jour – sont vendus à des tarifs hyper attractifs entre 1,5 et 7 € (ça peut aller plus haut si le produit est de grande marque) ; il existe également une carte de fidélité. 

Les mentalités changent : le réemploi est en plein essor et celui des vêtements notamment. Les boutiques Abi shop en profitent, mais côté récupération, les 2 Abi 29 subit la concurrence d’autres circuits, comme les sites internet de ventes entre particuliers. La “crème” – le meilleur du textile – se fait plus rare ; un appel est lancé aux donateurs pour privilégier les bornes de collecte d’Abi 29/Inservet 29, parce qu’elles permettent aussi à des personnes de retrouver un emploi ! 

Les objectifs immédiats d’Abi 29 / Inservet 29 sont surtout l’agrandissement de l’atelier de tri de Douarnenez et la hausse de la collecte des vêtements de bonne qualité. 

Abi 29 c’est ici …. et Inservet29 c’est là

La page Facebook d’Abi 29 

La page Facebook des boutiques Abi Shop

 

.