Le Cicodes (Centre d’information cornouaillais pour un développement solidaire) est une association plus que trentenaire, qui intervient dans tout le Finistère pour sensibiliser différents publics à la solidarité internationale, par des ateliers, des expositions, des événements… 

Le site internet du Cicodes

La page Facebook du Cicodes 

 

Le Cicodes a été créé en 1980 à l’initiative de 4 associations (Peuples Solidaires, Secours catholique, Comité Amérique latine et Terre des hommes) qui souhaitaient mutualiser leurs outils et ressources documentaires sur l’aide au développement des pays du “sud”. A Quimper, dans les locaux de l’association, un centre de documentation est d’ailleurs toujours accessible. Mais les actions de l’association ont évolué, comme ses adhérents qui sont aussi bien des personnes que des associations de solidarité internationale ou locale (des Amap ou des ressourceries par exemple). Quant aux interventions du Cicodes, elles ont lieu dans tout le Finistère, voire au-delà. 

Education populaire à la solidarité internationale 

Première mission du Cicodes, accompagner les jeunes dans leur construction de projets internationaux : aide au développement ou échanges interculturels avec un objectif de solidarité ou de citoyenneté. Une vingtaine de projets bénéficient de l’expertise technique de l’association chaque année.

Association d’éducation populaire, le Cicodes amène ses différents publics à construire eux-même une réflexion et une vision du monde plus globale, qui lie les différentes problématiques : organisation économique et sociale, environnement, souveraineté alimentaire, vivre ensemble, relations filles-garçons… 

Du concret pour aborder des questions à la fois individuelles et mondiales

De l’école au lycée, l’association propose des ateliers pour inviter les jeunes à s’interroger – par exemple – sur leur consommation vestimentaire : d’où viennent les vêtements ? Comment sont déterminés leurs prix ? Quels sont leurs impacts environnementaux et sociaux ? La pédagogie des animatrices du Cicodes est active et participative, à base de jeux, de témoignages, de discussions et débats. 
Le Cicodes met aussi à disposition des écoles des mallettes sensorielles et géographiques (épices, graines) ou des expositions. 

Au-delà des publics scolaires, les familles ou les adultes peuvent être touchés par les événements co-organisés par Cicodes comme La fête des droits de toutes les couleurs chaque année à Quimper en janvier, ou le festival Alimenterre qui présente des films documentaires sur les questions d’alimentation chaque année en novembre. 

Membre du réseau Ritimo, le Cicodes peut aussi faire connaître les outils ou méthodes créés par d’autres associations de solidarité internationale.