Le Hellfest a lieu les 21, 22 et 23 juin 2019 à Clisson. Avant le festival, on révise nos bases sur les multiples courants de la musique Metal en compagnie des animateurs de l’émission MetalZone. 

Réécoutez MetalZone sur Radio Evasion une fois par mois et retrouvez les émissions sur Soundcloud

Le site internet du Hellfest 

La page Facebook du Hellfest

 

Des racines blues du Metal jusqu’au foisonnement des musiques actuelles

Le Metal est né du rock et plus exactement du blues dont est issu le hard-rock dans les années 1960. Tous les courants actuels, aussi variés soient-ils, doivent quelque chose à cette origine, même si certains s’en sont bien éloignés. C’est le groupe Steppenwolf dans son Born to be wild qui mentionnait pour la première fois un “heavy metal thunder” en référence à l’artillerie lourde militaire. Il reste en commun à toutes les musiques Metal des rythmes très appuyés et massifs, une ambiance sombre, un goût prononcé pour la scénographie esthétique, et surtout le sentiment d’appartenir à une communauté. Ce sont peut-être les événements comme le Hellfest qui cimentent l’univers du Metal qui s’est tant diversifié qu’on ne compte même plus les courants ! Il en existe bien cinquante nuances, voire davantage… Toutes les fusions Metal existent : avec le traditionnel folk (pagan metal), avec le jazz, le rap ou même l’opéra ! En dépit des idées reçues, le Metal est donc très ouvert !

Politique, religion, les métalleux abordent tous les sujets 

Comme tous les genres musicaux, le Metal est aussi traversé par les grandes thématiques politiques et sociales contemporaines : il y a du metal écologiste (Gojira en France), du Metal de droite ou de gauche. Le hard core a même débouché sur une philosophie de vie, le straight edge – un esprit sain dans un corps sain – dont les tenants vivent au quotidien leurs principes…  Il existe cependant aussi du Metal apolitique. Certains thèmes sont très fréquents : la mort, la religion (qu’on la critique, comme le black metal, ou qu’on y adhère puisqu’il existe du metal chrétien).
Certains styles se distinguent d’abord par leur forme : le death metal ressemble au black metal mais avec des voix très graves et gutturales, le grind core se caractérise par des chansons très courtes et très intenses ; le sludge apprécie les performances des solos de guitare… 

Très loin des clichés, un festival accueillant et bon enfant 

Loin des clichés effrayants, les métalleux ont donc des profils très variés. Madame et monsieur Tout-le-monde écoutent potentiellement du Metal. Et c’est peut-être parce que cette musique est en soi très expressive que les amateurs de Metal restent très calmes et pacifiques. Le Hellfest est un festival pionnier dans la limitation et le recyclage des déchets ; c’est aussi un événement particulièrement “sage”, à l’abri des faits-divers depuis 13 ans, bien qu’il soit l’un des plus importants festivals de Metal de France et même d’Europe (150 000 personnes). 

Le Hellfest, les 21, 22 et 23 juin 2019 à Clisson (44) affiche complet mais vous pouvez suivre MetalZone sur Radio Evasion en attendant la prochaine édition !