La Bretagne s’engage pour le climat via la Breizh Cop, une démarche commencée en 2017 et qui aboutit à une “conférence des parties” régionale du 3 au 7 juin 2019 à Saint-Brieuc. L’ambition est de maîtriser et accélérer la mise en œuvre de toutes les transitions en Bretagne : écologique, climatique, économique, sociétale, sans oublier la transition… méthodologique. Comme il est bien question d’environnement, l’association Eau et rivières de Bretagne participe aux débats et s’engage dans des actions. La question de l’eau en est l’un des thèmes majeurs.

 

 

De nombreux acteurs institutionnels et des acteurs associatifs prennent part à la Breizh Cop. Indirectement, Radio Evasion y participe en invitant régulièrement dans Lem l’association Eau et rivières de Bretagne, en particulier son directeur Arnaud Clugery qui nous explique les réflexions et les actions concrètes d’une association environnementale comme Eau et rivières.

Concertation et participation des institutions, associations, citoyen.ne.s

Pour parvenir à fédérer et construire ce grand projet régional, la méthode retenue par le Conseil régional est celle de la Cop 21 (« Conférence des parties » en anglais), qui a abouti à l’accord de Paris sur le climat en 2015 : il s’agit d’associer toutes les parties prenantes autour d’un projet de développement durable, monté en concertation, et d’encourager une large participation citoyenne. La Région souhaite porter un projet pour toute la Bretagne et tous les Breton·ne·s.

Un cahier des engagements concrets vers la transition en Bretagne

Pour faire avancer concrètement la transition, le projet s’appuie aussi sur un « cahier des engagements », qui ouvrira à chacun·e la possibilité de contribuer à construire la Bretagne de demain. Lancée en 2017 par trois temps forts – le carrefour des transitions, le carrefour des territoires, le forum des mobilités -, la co-construction de ce nouveau projet pour la Bretagne sera finalisé à l’été 2019 par plusieurs temps forts.