Au fond de la rade de Brest, Le Faou doit l’essor de son port à l’exploitation du bois de la forêt du Cranou du temps de Louis XIV.

Une fête maritime et…terrestre, en particulier forestière, voici ce qu’est Douar ha mor qui anime Le Faou, du port à la forêt du Cranou, le 3 août 2019. Une occasion de rappeler que l’histoire de ce port d’intérêt patrimonial est surtout liée à l’exploitation du bois. 

Le Faou labellisé port d’intérêt patrimonial 

Depuis fin juin 2019, la Petite cité de caractère est aussi un Port d’intérêt patrimonial, du nom du label créé dans le Finistère pour valoriser le patrimoine maritime bâti. Tous les citoyens vont pouvoir participer aux actions menées autour de ce label. Pour Le Faou, c’est l’occasion de valoriser l’ensemble de son territoire, des quais de la rivière du Faou jusqu’à Rumengol et la forêt du Cranou. C’est en effet du temps de Louis XIV (17e siècle) que Colbert développe l’exploitation du bois d’œuvre pour la construction de la marine à voile du royaume. C’est de cette époque que date l’essor de la commune, dont il reste de nombreux vestiges comme les belles maisons à pans de bois. Le Faou devient un véritable port de commerce, on y transporte aussi du maërl (sable calcaire extrait des fonds marins) pour amender les terres agricoles. La commune accueille une foire importante. Au 19 ème siècle, la concurrence du train se fait sentir, le port décline, et la construction de la voie express dans les années 1960 marque la fin de l’activité portuaire du Faou (la motte féodale et les vestiges de l’ancien château sont même détruits). 

Une fête pour valoriser le patrimoine maritime et ses liens avec la terre

Après Le Faou port escale en 2016 et Rade en fête en 2018, la commune lance une nouvelle fête Douar ha mor (“terre et mer” en langue bretonne). L’idée est non seulement de célébrer le patrimoine maritime mais aussi ses liens avec le reste du territoire. Le 3 août 2019, il y aura donc des animations sur terre et sur mer. Une opération de débardage à cheval aura lieu en forêt du Cranou autour de l’abattage de quelques Cryptomères du Japon (conifères) ; acheminés sur les quais du port, ils seront découpés par une scierie mobile et serviront à la construction d’une cabane de douanier identique à celle qui existait autrefois. Bien d’autres animations gratuites permettront d’apprécier l’histoire et le dynamisme actuel de la commune. 

Le programme de Douar ha mor au Faou le 3 août 2019

  • Animations musicales dans tout le site

  • Place des Résistants et Fusillés : démonstrations du musée vivant des vieux métiers d’Argol

  • Rue  du Général De Gaulle : Tricotines / Nœuds marins / Girouettes en bois / Animations

  • Derrière l’église : jeux bretons / démonstrations de gouren (lutte bretonne)

  • Salle Yves Nouvel : exposition / démonstrations de tissage

  • Devant l’église : initiation vélo électrique / jeux sur la biodiversité / circuit découverte / débardage et scierie mobile

  • Sur le quai Quélen

    • à 17 h : démonstration de godille / Initiation kayaks 

    • à 19 h : arrivée des bateaux / Danses bretonnes / Restauration

    • à 21 h : fest-noz

    • à 23 h : spectacle sons et lumières

D’autres informations sur le site internet de la commune du Faou