Photo ©Aurore Brebel

 

La photographie d’Aurore Brebel est théâtrale et sophistiquée. Ses mises en scène, réalisées en complicité avec ses modèles, voire avec des stylistes ou créatrices et créateurs de bijoux, renvoient à un univers onirique voilé de mystère.

Aurore Brebel aime les rencontres.
Certains photographes sont des solitaires qui parcourent le monde appareil en bandoulière ; Aurore est un autre genre de photographe. Son univers d’artiste est intérieur mais puisé du côté des rêves. Elle est aussi une ancienne timide qui a fait du théâtre pour s’ouvrir. Elle parle de spectateurs quand elle évoque ceux qui regardent ses photographies, et ce qu’elle capture fait l’objet d’une mise en scène soignée où chaque détail compte. 

Une artiste de la photo-fiction

Installés dans des décors naturels, les portraits composés d’Aurore Brebel sont oniriques et subliment la douceur, féminine essentiellement. Parfois sombre, son univers emprunte à l’heroïc fantasy, au symbolisme, voire au japonisme ou au gothique. L’ambiance de la première photo est particulièrement cruciale et donne le ton à toute la série. 

Une ambiance qui raconte une histoire, tout comme les costumes et bijoux – réalisés par des créateurs et créatrice locaux ou internationaux – dessinent des personnages. Les modèles participent également à la construction des photographies d’Aurore, souvent une maquilleuse, une coiffeuse viennent ajouter leur touche.

Ses inspirations : Amanda DiazSheridan

Des expositions éphémères présentent les travaux d’Aurore Brebel à Brest et dans les environs.

A suivre “Between Twilight”  à l’Espace Avel Vor de Plougastel-Daoulas du 9 octobre au 5 novembre 2019. 

Retrouvez Aurore Brebel sur son site internet

sa page Facebook et son compte Instagram