Aujourd’hui on embarque en direction d’un île fantastique, rempli de rêves, d’humour et… de déchets plastiques !
C’est l’île que nous conte le jeune chanteur français Ali Danel dans son nouvel album « Sur mon île » sorti le 11 octobre.

A 24 ans, c’est déjà le troisième album d’Ali Danel après « Ali Danel et ses amis » en 2017 et « En liberté » en 2018.
Ces trois albums ont été totalement auto-produit par l’artiste puisque c’est dans le sous sol de ses parents, dans l’Oise, que le chanteur enregistre et mix ses titres avec des moyens assez rudimentaires.
Malgré des influences très anglo-saxonnes, Ali Danel s’applique à défendre la langue de molière dans des chansons qui privilégient l’éveil des consciences, l’imaginaire et le rêve.

Cet album pop, teinté d’airs de bossa nova, qui se marient parfaitement avec le timbre de voix du chanteur nous emporte et nous déroute sans cesse.
Les paroles nous font passer du rêve à la réalité, et de la poésie à l’ironie. Le tout est enrobé d’un second degré omniprésent.
L’engagement de l’artiste pour la cause écologique et environnementale constitue par ailleurs un thème récurrent dans ce disque.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour réécouter l’émission.

Deux extraits de l’album sont déjà dans la playlist radio évasion : « Sur mon île » et « La Pangée ».