La cinémathèque de Bretagne était en résidence documentaire dans les monts d’Arrée du lundi 14 au vendredi 18 octobre 2019. L’opération a permis d’échanger avec les habitants autour de la mémoire audiovisuelle du territoire.

Le site internet de la cinémathèque de Bretagne

La “mémoire filmée des monts d’Arrée”, résidence de la cinémathèque de Bretagne, était installée au gîte de l’école de Saint-Cadou. Un lieu symbolique puisque c’était l’ancien quartier général de L’Acav, l’Atelier de création audiovisuelle. Jusqu’en 2003, cette association a fourni de nombreuses productions, filmées dans les monts d’Arrée, et désormais conservées à la cinémathèque de Bretagne ; l’Acav a fait partie du paysage local pendant une trentaine d’années.

Mémoires locales à Braspart et Saint-Rivoal

Le dimanche 13 octobre 2019, la cinémathèque proposait deux séances de projections de cette mémoire audiovisuelle locale. À Saint-Rivoal et Brasparts, les habitants ont pu assister à une projection de films qui retraçaient l’histoire de leur commune entre les années 1950 et 1980.

Des projections dans différents lieux des monts d’Arrée

Du lundi au vendredi chaque soir était l’occasion de visionner un documentaire ou des courts-métrages de fictions. Un thème et un lieu différent par soirée, sur l’ensemble du territoire des monts d’Arrée.

Des images de la Bretagne et par les Bretons

En organisant ce type d’événement au plus près du public, la cinémathèque valorise le patrimoine audiovisuel et documentaire breton. Elle collecte à l’occasion un maximum de film tournés en Bretagne, mais aussi toutes images capturées par les Bretons partout dans le monde.