Magasin de producteurs Bio Ty Tud de Briec

Les magasins de producteurs permettent à plusieurs agriculteurs et éleveurs de pratiquer la vente directe et de créer du lien avec les habitants d’un territoire. Cinq d’entre eux se fédèrent en réseau dans le Finistère, avec l’aide du Civam. 

Emission réalisée en partenariat avec le Civam Finistère

Un magasin géré directement par les producteurs, en association

Même si le magasin de producteurs a bien pour but de faire vendre les produits, il n’est pas un commerce au sens juridique du terme mais bien une “extension” de plusieurs fermes, un lieu où les producteurs-adhérents vendent en direct. Les producteurs créent alors une association pour gérer le magasin. Celle-ci peut, si besoin, embaucher des salariés, mais un des producteurs doit toujours être présent pendant l’ouverture du magasin.

Pour le consommateur, les avantages sont nombreux : approvisionnement en circuit court et sur un seul site, échange avec les producteurs, traçabilité, prix réduits (sans intermédiaires)…

Nombreux sont les productrices et producteurs qui y défendent aussi une vision politique et privilégient l’agriculture biologique ou paysanne, en lien fort avec le territoire d’implantation du magasin. L’association est aussi souvent gérée de façon horizontale, en gouvernance collégiale.  

Un réseau de magasins de producteurs en Finistère

C’est la vision que partagent et défendent les cinq magasins de producteurs que compte le Finistère : Bro an Are à Saint-Rivoal (le plus ancien), Goasven à Logonna-Daoulas, Kermarzin à Argol, Bio ty tud à Briec et La ferme de Locmaria à Quimper. Avec l’appui technique et juridique du Civam du Finistère (et son animation), ces cinq magasins de producteurs associatifs se constituent en réseau. Ils élaborent actuellement une charte qui permettra d’unifier leur fonctionnement et leurs actions, de mutualiser leurs démarches, leurs idées et leur communication. 

Pour en savoir plus sur les magasins de producteurs