En période “historique”, les sujets sont légion ! Et nous qui pensions que le confinement nous laisserait plus de temps… il y a tant à raconter et chaque habitant.e du Finistère peut faire le récit de son expérience, c’est forcément de l’inédit. Sans oublier les bonnes idées pour s’occuper des multiples associations et structures de notre territoire, qui refusent d’être désœuvrées. Donc nous tendons nos micros virtuels et nous diffusons par la magie du numérique. Même si – forcément – il y a quelques bugs…

Parfois ça se déconnecte, ou ça rame un peu, ou ça ne veut carrément plus. Bon tant pis, l’essentiel est d’y arriver malgré tout. Et pour l’instant, nous tenons nos trois rendez-vous quotidiens en léger différé. Des rendez-vous qui s’allongent car tout le monde semble avoir quelque chose à raconter. Gens d’ici ou expatrié.e.s les confinés semblent avoir soif de raconter leur expérience ! Notre rôle de radio est bien de leur donner un espace d’expression.

On a même créé un Mixcloud pour partager ces témoignages, n’hésitez pas à aller y faire un tour, ça vous évadera jusqu’à Boston

Certains bénévoles ont davantage de temps et s’y mettent : qui par une chronique personnelle ou familiale – un petit rendez-vous social quotidien ou presque, comme ces apéros virtuels qui fleurissent sur la toile – qui par un conseil musical ou une recommandation de lecture.

Parmi nos partenaires, beaucoup sont animateurs en association et se retrouvent fort dépourvus. Ils ont donc le loisir de partager avec nous leur savoir !

Quant à notre équipe, disséminée, elle a décidé de se retrouver tous les jours à 16 heures dans un salon téléphonique (c’est pratique)

Témoignez de votre vie au temps du coronavirus !

Si vous êtes du Finistère et si vous souhaitez raconter votre vécu de la crise sanitaire, n’hésitez pas à nous laisser un message sur

redaction@radioevasion.net

Nous vous proposerons alors une interview à distance.
Merci à toutes et tous de votre fidélité, nous écouter, c’est pour votre bien !