On s’intéresse aujourd’hui au nouvel album de Dubamix « Camarades », qui est sorti sur toutes les plateformes numériques le 1er mars et qui est disponible en version physique depuis la semaine dernière.

L’aventure Dubamix débute en 2003, lorsque Gregory Benzekry décide de mêler son univers musical à ses convictions militantes.
Le saxophoniste/syndicaliste/beatmaker s’inspire alors de ses influences reggae, dub, roots, electro, et drum’n bass, qu’il mixe avec des samples musicaux venus de tous les horizons mais aussi des samples extraits de discours, de films ou encore de chants révolutionnaires.

Ce mélange explosif, que l’artiste qualifie« d’electro-dub militant » ou de « Dub rouge et noir » donne un premier album « mix a dub » en 2008, puis un second très remarqué en 2014 appelé « Pour qui sonne le dub ».

En ce début d’année 2020, c’est donc « Camarades » qui prend le relais.
Un album qui porte bien son nom, en plus de porter un message multiculturel fort, de lutte populaire, d’insoumission, de révolution, d’antifascisme mais aussi d’espoir, de solidarité et de fraternité.
Des choses qui font du bien par les temps qui courent.

Cliquez sur le lien audio ci-dessus pour réécouter l’émission.
Trois extraits de l’album sont déjà dans la playlist radio évasion : « La lega », « Camarade », et « Sacco e Vanzetti ».