Une émission chahutée : on avait tranquillement commencé par un atelier radio dont l’objectif était de choisir collectivement un thème pour la prochaine émission. Nous avons d’abord partagé un bon repas, discuté, échangé. Ça a été l’occasion de ressortir les archives, de faire un état des lieux des actions menées par l’association Pourquoi pas vieilles et comme souvent en pareil cas, les idées ont fusé : vieillir et habiter, la place des femmes dans l’espace public, la solitude, l’intergénérationalité, vieillesse et cinéma, vieillir en ville, en campagne, seule, à deux….Il a fallu se discipliner pour parler d’une même voix.

Contactez l’association par mail : pourquoipasvieilles@gmail.com

 

L’actualité sanitaire post-confinement s’est immiscée dans nos échanges. Nous nous sommes accordées pour travailler à partir des messages de prévention sanitaires diffusés dans les médias mettant en scène les différentes générations.
L’idée était de proposer une lecture croisée jeunes/vieux des manières de ressentir ces injonctions parfois contradictoires : “Quand on aime ses proches, on ne s’approche pas trop”.
Le rendez-vous du deuxième atelier avait été pris, et puis…
 

Bienvenue dans le making-off des émissions de l’association Pourquoi pas vieilles ?

 
Nous avons voulu faire comme si nous pouvions nous réunir, comme si nous pouvions poursuivre notre cheminement tranquille…et puis, nous nous sommes raisonnées et nous avons renoncé au collectif, donc à l’émulation, donc à la controverse…Et puis, nous nous sommes téléphoné l’une, l’autre, pour prendre des nouvelles, exprimer les humeurs, les vécus…et finaliser notre émission en vous livrant une partie de nos coulisses.
 

“Heureusement qu’il y a le téléphone…”