Benoit Seznec, professeur d’anglais et informatique, Océane Cosmao et Benjamin Guéguen étudiants en 2e année de BTS à la MFR de Rumengol au Faou.

A la Maison familiale rurale de Rumengol, les élèves sont heureux (et l’équipe pédagogique aussi). Une vraie vie collective et de nombreux projets soutiennent le moral ambiant. À découvrir au salon de l’orientation Azimut et lors des portes-ouvertes en janvier 2021.

Le site internet de la MFR de Rumengol au Faou et la page Facebook de la MFR de Rumengol.

La Maison familiale rurale de Rumengol est l’une des 11 que compte l’association des MFR dans le Finistère. Ces établissements d’enseignement, en milieu rural comme l’indique leur nom, ont pour slogan : “cultivons les réussites”. Leur pédagogie est particulièrement orientée vers la pratique et, point important, la majorité des élèves sont logés dans la MFR ce qui permet de développer aussi la vie en collectivité. L’internat est suffisamment grand et tous les élèves ne sont pas sur le site en même temps. En ces temps épidémiques, Océane Cosmao et Benjamin Guéguen, étudiants en 2e année de BTS technico-commercial produits alimentaires et boissons apprécient l’ambiance qui règne à la MFR et leur contact étroit avec le monde du travail.

Nouveauté à Rumengol : l’apprentissage

Les 107 élèves de la MFR – 5 classes, de la seconde au BTS – sont tous en alternance (l’élève peut effectuer ses stages dans plusieurs entreprises) ou en apprentissage (l’élève est attaché à une seule entreprise pendant toute sa formation et il est rémunéré). C’est une nouveauté cette année à la MFR de Rumengol qui est devenu aussi un CFA (Centre de formation par apprentissage).

Un concours de mini-entreprise

La pratique est donc très présente dans l’enseignement, y compris en classe. Ainsi, les élèves de 2e année de BTS mènent cette année une création de mini-entreprise, dans le cadre du concours Entreprendre pour apprendre. Le projet de Rumengol est très connecté à l’actualité puisqu’il s’agit de concevoir et peut-être produire (d’ici le 10 mai 2021) des trousses pour ranger son masque anti-covid ! Les étudiants sont très motivés et le sont d’autant plus qu’ils sont aidés dans leur projet par des professionnels (du textile, de la gestion d’entreprise, de la vente, etc.)

D’autres projets sont menés par les élèves dans le cadre de leur formation : collecte de sang, tournoi de football… avec un exercice de communication à la clé.

Des intervenants extérieurs viennent aussi sensibiliser les jeunes à différents sujets, comme cette journée autour du handisport pendant laquelle les élèves ont pu tester le badminton en fauteuil roulant.

Azimut, portes-ouvertes et émission télévisée

Les MFR du Finistère participent au salon de l’orientation post-bac du Finistère Azimut (en version virtuelle) du 21 au 23 janvier 2021.

Les 29 et 30 janvier 2021, les portes-ouvertes de la MFR de Rumengol auront lieu uniquement sur rendez-vous.

Le 3 février 2021 une émission présentera les MFR du Finistère en plateau sur Tébéo et TébéSud.