Eau et rivières de Bretagne invite Baie de Douarnenez environnement, une association née en 2010 dont les sujets de mobilisation majeurs sont la prolifération des algues vertes, la défense de la loi littoral et la qualité des eaux.

Le site internet d’Eau et rivières de Bretagne et le site internet de Baie de Douarnenez environnement

La page Facebook d’Eau et rivières de Bretagne

La page Facebook de Baie de Douarnenez environnement

 

Cette année, Eau & Rivières de Bretagne nous fait découvrir les autres associations avec lesquelles elle travaille sur le terrain autour de différentes problématiques.

Les marées vertes en baie de Douarnenez

En 2010, Baie de Douarnenez environnement s’est montée pour préserver le bassin versant de la baie de Douarnenez, avec en ligne de mire un problème récurrent : les algues vertes. Les grandes étendues des plages de la baie et leur faible pente favorisent en effet (par réchauffement et eutrophisation, perte d’oxygène) la prolifération des ulves. Ces algues sont en outre alimentées par les nitrates des activités agricoles du Porzay : l’élevage intensif, en particulier l’élevage porcin. Un million de porcs sont produits chaque année autour de la baie et quand on sait qu’un animal représente 4 ou 5 humains en production d’excréments (et donc de nitrates), on comprend que le problème est loin d’être résolu…

La baie de Douarnenez est particulièrement touchée  par les marées vertes et elle fait partie des 8 baies qui font l’objet d’un plan de lutte en Bretagne. Mais les évolutions sont lentes, les habitudes sont prises, le système est tenace et les mentalités changent difficilement même si dernièrement les chambres d’agriculture bretonnes ont communiqué sur le souhait de réorienter le modèle vers la qualité, la réduction des élevages animaux et l’augmentation de l’agriculture biologique. Pour l’association Baie de Douarnenez environnement, il reste du travail de terrain. En ce qui concerne ses adhérents, la mission est d’abord d’informer le public, mais aussi de développer son expertise citoyenne et d’alerter les décideurs. L’association organise aussi à l’occasion des événements autour de l’environnement de la baie (débats, projections, etc.). Logiquement, lBaie de Douarnenez environnement est adhérente à Eau et rivières de Bretagne .puisque sont action est complémentaire.

Préserver les terres agricoles et les paysages via la loi littoral

Contrairement à Eau et rivières de Bretagne, Baie de Douarnenez environnement ne mène pas d’actions judiciaires.. sauf une fois et avec succès, autour d’un autre de ses chevaux de bataille : la préservation de la loi littoral. L’association a obtenu gain de cause dans sa dénonciation du PLU (Plan local d’urbanisme) de Plonévez-Porzay et ses projets de création d’un lotissement avec “vue sur mer”. Les communes littorales continuent à tenter de contourner la loi pour privilégier leur développement économique. Pour Baie de Douarnenez environnement, la lutte contre l’aménagement des côtes relève à la fois de la défense du paysage mais aussi de la préservation des terres agricoles. Comme pour Eau et rivières de Bretagne qui souligne que toute réduction des terres entraînerait une concentration des épandages de lisier de porc sur de plus petites surfaces et toute artificialisation augmenterait le ruissellement des effluents d’élevage et les pollutions directes des courts d’eau, puis de la mer. La défense de la loi littoral est donc aussi une question de qualité de l’eau. Baie de Douarnenez environnement a d’ailleurs reçu le prix Orange 2020 de l’UADL (Union des associations pour la défense du littoral) pour cette action.

Cette qualité de l’eau mobilise Baie de Douarnenez environnement sur d’autres plans : celle des eaux de baignade, à travers la plage du Ris, régulièrement contaminée par les bactéries ; et l’eau potable, menacée en qualité et en disponibilité par la dépendance à l’Aulne (récemment polluée par l’accident de l’usine de méthanisation de Châteaulin).