Etienne Lescop est technicien de production de voyages chez Pouchkine Tours, filiale de Salaün Holidays. Le territoire sur lequel il travaille est vaste : de l’Europe de l’Est à la Russie et l’ex-URSS. Il nous explique son métier et nous fait voyager par la même occasion.

Le site internet de Pouchkine Tours

Depuis le siège de Salaün Holidays à Pont-de-Buis-lès-Quimerc’h, Etienne Lescop a le regard tourné vers l’Est : Europe centrale et orientale, Asie centrale, pays baltes et surtout Russie, la destination phare de la filiale Pouchkine Tours et même de l’ensemble du groupe. Le catalogue de ces destinations compte 70 à 80 voyages mais les formules de séjours sont potentiellement infinies.

La Russie : une infinité de facettes

“Il serait plus juste de mettre la Russie au pluriel tant ce pays est grand et ses territoires variés ” rappelle Etienne Lescop qui précise que la Russie reste une fédération de républiques ; entre la Sibérie et les bords de la Mer Noire, les différences sont aussi vastes que les plaines de Sibérie. On peut y voyager en avion, en train (sur la ligne transsibérienne de Moscou à Vladivostock) ou en car. On peut même aller dans l’espace en fusées Soyouz !

Circuits classiques ou séjours sur mesure

Être technicien de production pour un voyagiste comme Salaün Holidays, c’est donc créer des voyages et séjours, pour certains presque sur-mesure. Tout dépend de la demande du client. Le métier d’Etienne Lescop consiste donc à parcourir les pays qui concernent sa mission, en l’occurrence l’ancienne Union soviétique et ses satellites. Outre le choix des destinations, le créateur de voyages prospecte, repère, réserve hôtels ou autres hébergements, moyens de transport et créneaux de déplacement mais aussi musées et sites à visiter, guides conférenciers, etc. 80% du tourisme en Russie se concentre vers Moscou et Saint-Pétersbourg cependant, du fait de la richesse culturelle de ces villes et de leurs alentours notamment. C’est aussi souvent le souhait des 15 000 Belges et Français qui choisissent la destination ex-URSS chaque année. Pouchkine Tours privilégie le tourisme culturel mais l’opérateur peut cependant vous organiser un trek dans les steppes de l’Asie centrale, en Mongolie. Plus le voyage est spécifique et plus il demande de préparation au technicien ; plus il sera coûteux aussi.

Créateur de voyages : un métier plaisir

Pour exercer son métier, le technicien de production n’a pas besoin de parler la langue des pays visités, mais l’anglais est indispensable. Il faut aussi bien sûr, un véritable intérêt pour les cultures et territoires travaillés. Etienne est quant à lui venu à la Russie en jouant aux échecs. Au fur et à mesure de ses découvertes, il a particulièrement aimé la ville de Iaroslav à l’est de Moscou, ou encore les forêts de bouleaux le long du Transsibérien, sans oublier d’apprécier les Russes, des “gens très accueillants”.

Chaque année, les Français sont de plus en plus nombreux à souhaiter découvrir les contrées de l’Est et en particulier la Russie.

On peut (en temps normal) voyager partout en Europe de l’Est, Asie centrale et Russie, sauf en Crimée. La vaccination anti-Covid laisse espérer une réouverture des frontières cet été. Vous pourrez peut-être alors découvrir pourquoi pas l’autre Brest (- Listovsk) en Biélorussie.