Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, la situation des associations fait l’objet d’un suivi et d’études qui démontrent l’importance et la capacité d’adaptation de ces dernières. Le point avec Guillaume Hardy sur la créativité et les ressources de la vie associative.

La chronique de la vie associative est proposée chaque mois dans Lem par l‘Espace associatif de Quimper-Cornouaille

Malgré la crise sanitaire, l’Espace associatif de Quimper Cornouaille constate que les créations d’associations loi 1901 sont toujours aussi nombreuses qu’avant, voire davantage.

Le secteur associatif amortisseur …

La crise a révélé l’importance du lien social, l’engagement citoyen a été mis en lumière. Des initiatives locales nées pendant cette période à partir de quartiers ou de plateformes numériques se sont transformées en associations en bonne et due forme.  Et la France a de toute façon bénéficié d’un tissu associatif déjà fort qui a servi d’amortisseur social

Les associations sportives et culturelles se sont arrêtées brutalement au printemps 2020 avant de se mettre à chercher des solutions dès l’été ; quand le deuxième confinement est arrivé à l’automne 2020, beaucoup étaient prêtes pour maintenir le lien avec leurs bénévoles voire faire évoluer leurs activités (une association de danse dont les membres passent à l’action sociale ou à l’intervention de proximité).

La période a mise à profit pour développer les formations, les remises à niveau, le travail de fond sur le projet associatif

…et victime de la crise

Le recours au numérique s’est aussi généralisé ; ses outils se sont répandus, ce qui a aussi favorisé l’exclusion de certains publics. L’impossibilité du “présentiel” a par ailleurs fait disparaître des temps et des espaces de régulation de conflit…

Enfin, sur le plan économique, les premiers licenciements ou non renouvellement de contrats commencent à apparaitre car malheureusement aussi des associations mettent fin à leur activité.

Le Mouvement associatif et le RNMA – Réseau national des maisons des associations et de recherches & solidarités relancent l’enquête menée début 2020  (voir les résultats bretons des précédentes enquête) 

Vous pouvez y répondre via ce formulaire.