Le 17 Février 2021, Ginette Kolinka a nommé passeurs et passeuses de mémoire les élèves de Landivisiau, Carhaix, Chateauneuf-du-Faou et ceux.celles du Lycée Saint Sébastien de Landerneau qui l’accueillait.

Devoir de mémoire

Ginette Kolinka avait 19 ans pendant la seconde guerre mondiale, le régime nazi d’Hitler et celui de Vichy en France. Juive, elle a été déportée avec son père et son frère dans les camps de concentration. Après 15 mois dans les camps, seule Ginette a pu retrouver sa mère et ses sœurs.

Depuis plus de 30 ans, Ginette Kolinka raconte son histoire: ni pour se faire plaindre ou se faire pleurer mais pour ne pas oublier. Elle raconte alors l’atrocité des camps, la terreur de la mort, les dérisoires rations alimentaires, le travail forcé, l’agressivité bestiale des soldats, les toilettes communes, la déshumanisation des corps avec la nudité contrainte et le tatouage, la perte des sentiments et de l’empathie,…

Ginette Kolinka rappelle que la cause de ce génocide c’est Hitler et son idéologie antisémite mais surtout la haine. Le message a été retenu par les nouveaux.elles passeur.euse.s de mémoire: il faut combattre les idées haineuses.