Musicien engagé, Gilbert Quélennec transmet sa critique politique par les notes. Il propose en ce moment à Quimper une installation sonore autour de l’usage que les gouvernants font des algorithmes. Bien d’autres thématiques intéressent l’artiste qui aime l’expérimentation et l’improvisation.

Suivez l’atelier de Gilbert Quélennec

Gilbert Quelennec est un artiste libre, à l’opposé de l’académisme et essentiellement improvisateur. Il aime l’expérimentation et il est aussi curieux, s’intéressant à l’archéologie, la cosmologie, la physique quantique, le climat, l’écologie,… et bien sûr politique ! Toutes sortes de sujets passent entre ses doigts et les cordes de sa guitare (ou d’autres instruments). En ce moment, il travaille sur les animés japonais.

Il compose aussi sur les femmes, au fil de ce que celles de son entourage lui disent de leurs ressentis, leurs aspirations.

En ce moment, on peut découvrir à Quimper, chez Librairie & curiosités, son projet Algo : quatre titres consacrés aux algorithmes et un cinquième aux “smart cities”. Le musicien y critique l’usage que les gouvernants font des algorithmes, pour surveiller davantage nos vies, comme dans les villes, d’abord sécuritaires avant d’être créatives… Les sons s’écoutent par Qr Code et seront disponibles jusqu’à la fin du mois de juin 2021.

Titres de Gilbert Quélennec diffusés dans l’émission :

  • Charge mentale
  • Smart cities
  • So
  • To