Après 12 mois de quasi inactivité, l’association C.A.C.T.U.S nous propose à Plogonnec l’exposition du collectif Ex-Situ « Territoires Perceptibles » qui nous fait “écouter” les plantes !

Ex-Situ, la rencontre entre recherche scientifique et création artistique

Ex-Situ est un collectif initié en 2010 par les artistes-chercheurs Barthélémy Péron et Fanch Dodeur. Ce collectif basé à Nantes mêle recherche et créativité esthétique dans une quête sensible à la frontière entre les arts et les sciences.

En empruntant à la science et au numérique ses outils et méthodes, ils explorent le potentiel poétique de ces outils et questionnent leurs usages.

Les plantes nomades, ou comment les plantes deviennent créatives

Le collectif Ex Situ a imaginé un dispositif permettant de mesurer les variations métaboliques d’une plante et d’analyser en parallèle les conditions environnementales qui affectent cette même plante (température, pression atmosphérique, hygrométrie, bruit…).

Ce dispositif permet également d’enregistrer les réactions de la plante à l’ensemble de ces variations.

De par sa lenteur relative, le métabolisme végétal est un phénomène qui échappe à nos sens, nous laissant croire que les plantes sont des êtres immobiles et silencieux. Pourtant, en mettant en œuvre des outils de mesure adaptés, il est alors possible de révéler les différents processus biologiques et de les traduire de manière sensible.

C’est ce que propose ce collectif. L’idée a consisté à faire voyager une plante dans différents lieux et à traduire de manière immédiate sous forme plastique et sonore ses signaux bioélectriques par l’installation de micro capteurs installés sur la plante.

Ces capteurs sont reliés à un boitier qui enregistre toutes les données et ces données ont été retranscrites sous forme de création visuelle ou sonore.

Un projet en partenariat avec Très Tôt Théâtre

Cette proposition a dans un premier temps répondu à la demande de l’association Très Tôt Théâtre dans le cadre du grand projet participatif « L’écume des vents ».

Dans ce cadre, le collectif a pu faire circuler le dispositif dans une quinzaine de classes finistériennes. Les enseignants et élèves ont pu accueillir ce dispositif hybride, organique, électronique et numérique. Chacun a pu décrypter, écouter et observer les évolutions de la plante.

Après trois mois d’itinérance, le collectif Ex-Situ a récolté et analysé l’ensemble des données et archives collectées avec l’intention d’en extraire le potentiel poétique et de le restituer sous forme plastique et/ou sonore à la Pointe du Raz lors du rassemblement final de « L’écume des vents » prévu en juillet 2021.

Territoires Perceptibles ou une remise en question de ce qu’est le tangible

A Plogonnec, l’association C.A.C.T.U.S. permet au collectif  Ex Situ de proposer, à travers plusieurs dispositifs, de remettre en jeu notre vision du tangible en nous donnant à voir et à entendre ce que les variations enregistrées sur les plantes peuvent produire comme œuvre artistique et poétique.

Il y aura en autres l’installation d’une cinquantaine de plantes sur lesquelles seront disposées les boitiers captant et sonifiant en direct l’ambiance de cette forêt intérieure et une étrange guitare électrique …. A découvrir absolument…

 

En pratique :

Exposition visible à Plogonnec au lieu dit Kerguinou – Le Champ des Possibles

Samedi 12, Dimanche 13, Samedi 19 et Dimanche 20 juin 2021, de 14h à 18h. Entrée Libre