Eau et rivières de Bretagne et Radio Évasion vont mener pendant deux ans un projet commun soutenu par la Région : Transistoc’h. Grâce à l’expertise des deux associations, les collégiens de 6 établissements et le grand public vont pouvoir s’approprier le Plan climat air énergie de la Communauté de communes de la presqu’île de Crozon et de l’Aulne maritime. À la clé, des ateliers, de la radio, puis des actions concrètes autour de la transition écologique.
C’est aussi l’occasion de revenir sur la pédagogie d’Eau et rivières de Bretagne, association d’éducation populaire.

Le site internet d’Eau et rivières de Bretagne et la page Facebook d’Eau et rivières de Bretagne

L’appel à projets de la Région Bretagne : Mobilisons les Bretonnes et les Bretons pour la transition

Nous retrouvons pour une nouvelle saison l’association Eau & Rivières de Bretagne qui viendra une fois par mois dans Lem et avec qui nous ouvrons aussi une nouvelle collaboration le projet Transistoc’h.

Sélectionné par la Région dans le cadre d’un appel à projets, Transistoc’h mêle les deux compétences de nos associations : l’éducation et la sensibilisation à l’environnement pour Eau et rivières de Bretagne et la radio pour Radio Évasion. L’objectif est d’inciter les habitants de la Communauté de communes de presqu’île de Crozon et de l’Aulne maritime à s’emparer concrètement du Plan climat air  énergie du territoire (PCAET) défini par les élus. C’est un outil de transition écologique que tout un chacun doit s’approprier pour qu’il donne des résultats.

Le projet Transistoc’h comporte deux volets, qui pourront parfois se rejoindre. D’une part, les collégiens de 6 établissements (3 par an) de la communauté de communes de presqu’île de Crozon et Aulne maritime pourront suivre des ateliers où ils s’interrogeront sur un sujet : habitat durable, déplacements, économies d’énergie et production locale d’énergie renouvelable, etc. Ils identifieront une problématique liée à leur sujet avant de proposer des solutions et d’aller interviewer en radio les élus ou techniciens concernés. D’autre part, le grand public pourra s’exprimer à l’occasion d’émissions réalisées par Radio Évasion dans les communes qui mèneront des actions de transition exemplaires.

La pédagogie dans une association d’éducation populaire orientée vers la nature

Comme l’association qui porte Radio Évasion, Eau et rivières de Bretagne est labellisée association d’éducation populaire. Lors de leurs ateliers, les animateurs comme Anouck Bonjean pratiquent majoritairement la pédagogie de projet. Il s’agit de définir en groupe un projet comme visiter un site, construire un outil, observer un milieu, etc. Les enfants (ou les adultes) s’interrogent en construisant ensemble le projet et apprennent en faisant (on parle aussi de pédagogie par le “faire”).

Mais depuis quelques années, d’autres formes de pédagogie émergent, particulièrement intéressantes pour une association environnementale comme Eau et rivières de Bretagne, la pédagogie par la nature, qu’on retrouve aussi dans les Forest schools. Il s’agit d’immerger les personnes qui apprennent, en particulier les enfants, dans un milieu le plus naturel possible et de les laisser peu à peu s’approprier les lieux et le temps passé, d’abord en solo, puis à plusieurs s’ils le souhaitent. Ces pratiques sont de plus en plus étudiées par les scientifiques et pédagogues et les résultats des études sont très encourageants : après une immersion dans la nature, les enfants sont beaucoup plus calmes en classe, ils coopèrent beaucoup mieux et les apprentissages “classiques” comme la lecture ou les mathématiques sont alors beaucoup plus efficaces ! Eau et rivières de Bretagne s’intéresse donc à cette pédagogie, tout comme Bretagne vivante.