Le procès-verbal est un document formel qui rend officielles les décisions prises en bureau, conseil d’administration ou assemblée générale d’association. Les rédiger avec rigueur et précision facilitera la vie associative !

La chronique de la vie associative est proposée chaque mois dans Lem par l‘Espace associatif de Quimper-Cornouaille

C’est la charnière entre les objectifs et les actions concrètes. Le procès-verbal officialise les décisions prises lors des réunions statutaires des associations : réunions de bureau, conseil d’administration ou assemblée générale. Ce document sort du cadre de l’association puisqu’il est remis à la préfecture lors des grandes étapes de vie associative (changement des responsables, des statuts, dissolution), à une collectivité qui subventionnel l’association, à la banque qui tient le compte ou l’assurance. 

Moins détaillé que le compte-rendu, le procès-verbal est plus formel. Doivent y figurer le nom de l’association, la date, le lieu, le type de réunion, les modalités de convocation, l’objet, les personnes présentes/absentes, qui préside, qui est secrétaire, et l’ordre du jour avec, point par point, les décisions prises (et modalités de vote).

L’avantage de rédiger un bon PV (mieux vaut être deux à prendre les notes) est d’aider concrètement au passage à l’action : si les décisions sont clairement notées,  avec des objectifs, une personne en charge et un délai (sous forme de tableau par exemple), l’exécution de ces décisions n’en sera que plus facile. En cas de problème juridique, le PV pourra aussi être utile.