Lem : l’émission radio quotidienne avec de vrais morceaux de Finistère dedans

Lem, comme l’émission ou le magazine, c’est tous les jours du lundi au vendredi à 12h en direct et en rediffusion à 18h sur Radio Évasion.
À l’intérieur, pendant une heure, on creuse le Finistère pour découvrir tout ce qui en fait le sel : des gens, des idées, des actions, des lieux…
Peu d’actualité, surtout du fond, pour des sujets d’économie, de société, d’environnement, de patrimoine et d’histoire, avec un soupçon d’art et de sport.

On commence par un entretien avec un(e) ou des invité(e)s en longueur en première partie ; vous pouvez réécouter cette séquence dans notre Micro-ondes du lendemain à 8 h 30.
Nous recevons des acteurs en tout genre : chercheurs, militants associatifs, témoins spéciaux, techniciens, passionnés, élus locaux… tous ont en commun le Finistère et une expertise à partager.

En deuxième partie d’émission, place aux reportages ou interviews plus courts et plus connectés à l’actualité : événements culturels ou sportifs à venir, petites entreprises ingénieuses, collaborations intelligentes, initiatives généreuses, pratiques étonnantes, services et conseils utiles…Retrouvez également les rubriques A table ! (hebdomadaire) et Onze dit tout (mensuelle).
Avec en prime deux titres musicaux liés aux concerts à venir en Finistère.

Les circuits courts de l’information pour explorer à fond le Finistère

Mais dans Lem on gardera toujours nos distances avec ce qui fait braire – pardon bruire – les autres médias ! Ça reste un magazine. Et sur Radio Évasion, les circuits courts de l’information vous font toujours prendre des chemins détournés.

La personnalité de notre radio c’est justement de vous faire entendre les voix du Finistère et de préférence ces voix qu’on n’entend jamais ailleurs. Notre territoire regorge de gens intéressants qui ont beaucoup à raconter.

C’est la mission d’une radio associative locale de leur tendre ses micros (avec un café ou un thé en plus s’ils viennent jusqu’à nos studios du Faou). C’est même un engagement pour un média ancré dans son territoire, citoyen et d’éducation populaire.

Sujets de fond, positifs et constructifs

Dans Lem, vous entendrez aussi bien : des scientifiques spécialistes de l’économie, de l’écologie des océans ou d’archéologie, qu’une sage-femme philosophe et féministe, des agricultrices, éleveurs en mode paysan ou bio (et heureux), des parents qui se mobilisent pour leur enfant malade, des profs et des élèves qui aiment apprendre et transmettre, des défenseur(e)s de l’environnement et naturalistes pointu(e)s, des artistes du bout du monde, des entrepreneur(e)s qui osent et innovent sans oublier l’intérêt général, des gens qui savent accueillir les réfugiés sans en avoir peur, d’autres qui tissent le lien social au sein de collectivités locales, de services publics ou d’associations…
Vous découvrirez combien le Finistère est riche de femmes et d’hommes de qualité, qui font avancer le monde (ou l’empêchent de reculer).

*Lem est aussi une marque de micro de reportage très efficace et très solide, et bien sûr, c’est le module lunaire… paradoxal pour une émission qui oscille entre terre et mer.

Les partenaires réguliers du Lem : acteurs du Finistère

Associations, entreprises, structures publiques du Finistère, on les entend dans l’émission une fois par semaine, par mois ou par trimestre

 

  • Eau et rivières de Bretagne : association bretonne de protection de l’eau et des milieux naturels aquatiques
  • Bretagne vivante : association bretonne – appelée aussi Société pour l’étude et la protection de la nature en Bretagne – sensibilise et agit pour le respect de l’écologie dans son ensemble.
  • Parc naturel régional d’Armorique : l’un des tous premiers parcs naturels régionaux en France, il couvre le territoire de diffusion de Radio Évasion et veille au développement local en harmonie avec un environnement préservé. Une démarche de labellisation Géopark Unesco est en cours et fait l’objet de rendez-vous réguliers dans Lem.
  • Maison de la bio du Finistère : cette association qui regroupe l’ensemble de la filière  agricole Bio et les consommateurs du département nous explique une fois par mois dans Lem ce qu’est l’agriculture ou l’élevage biologique et ce que ce mode de production apporte au territoire.
  • Chemins du patrimoine en Finistère : établissement public de coopération culturel qui gère 5 sites du patrimoine finistérien : le domaine de Trévarez, l’abbaye de Daoulas, l’abbaye du Relec, le manoir de Kernault, le château de Kerjean.
  • Société archéologique du Finistère : société savante qui valorise l’histoire et l’archéologie du Finistère
  • Centre départemental d’archéologie : situé au Faou, ce service du Conseil départemental du Finistère se charge de diagnostics archéologiques mais aussi de fouilles programmées et préventives.
  • Marie Cultive : Marie Carpentier a créé cette activité économique pour proposer des ateliers nature aux petits et grands. Elle nous propose une rubrique sur le potager chaque jeudi dans Lem.
  • Récréatiloups : dans ce guide en ligne (site internet et pages Facebook) Valérie Moysan référence toutes les sorties et activités à vivre en famille dans le Finistère et en Bretagne. Elle en propose une sélection une fois par mois dans Lem.
  • Liliroulotte : la librairie itinérante de Bérengère Lebrun sillonne le Finistère pour faire découvrir la littérature jeunesse. Elle sélectionne pour Lem trois livres ou albums par mois.
  • Espace associatif de Quimper Cornouaille : c’est une structure très précieuse pour les associations du Finistère qui y trouvent formations, conférences, locaux, équipements, services. Une fois par mois, un sujet lié à la vie associative est développé dans Lem par son chargé des ressources Guillaume Hardy.
  • CLCV du Finistère : Valérie Boulc’h juriste de l’antenne finistérienne de l’association Consommation, logement et cadre de vie est invitée une fois par trimestre dans l’émission. Elle fait le point sur les droits des consommateurs, des locataires HLM, des usagers des services publics et nous oriente vers une consommation plus écologique et plus économique.
  • 4 quarts : l’objectif de cette association du Finistère est de favoriser l’accès du plus grand nombre à une alimentation de qualité. Qu’il s’agisse de pure gourmandise, d’alimentation respectueuse de l’environnement et de la santé, de trucs et astuces pour cuisiner malin, les membres de 4 quarts viennent régulièrement partager leur expertise dans une ambiance très conviviale.
  • Toi d’Europe : Mathilde et Sophie Hériaud, deux Finistériennes de Châteaulin, ont créé cette association pour partir à la rencontre des jeunes européens et les faire témoigner sur leur relation concrète avec l’Union européenne. On en écoute un par mois dans Lem.
  • Run Ar Puñs : la salle de musiques actuelles en Finistère est à Châteaulin, autrement dit près de chez nous. Logique qu’on annonce régulièrement dans Lem sa programmation et ses actions (car c’est aussi une association).
  • Troadé : les jeux de société en tout genre n’auront plus de secret pour vous grâce à la rubrique mensuelle de l’association Troadé qui évoque les nouveautés d’édition de jeux et les rendez-vous autour du jeu en Finistère et en Bretagne.
  • Plages magnétiques : c’est une incursion régulière dans les contrées étranges du jazz, un genre que la radio pratique peu mais qui l’intéresse et qui est très vivant en Finistère grâce à cette association (ex Penn ar jazz).
  • Quai Ouest musiques : un programmateur super dynamique en Finistère, créateur du festival du Bout du monde a forcément sa place sur nos ondes. Radio Évasion invite régulièrement ses membres et diffuse dans Lem les artistes annoncés en concert.
  • Atelier culturel de Landerneau : cirque, théâtre, concerts…les spectacles à découvrir toute l’année dans la cité de la lune devaient logiquement trouver leur place dans Lem !